Landes: 2 gendarmes poignardés, le suspect en fuite

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Landes: 2 gendarmes poignardés, le suspect en fuite

Publié le 12/08/2018 à 14:40 - Mise à jour à 14:41
© JACQUES DEMARTHON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Vendredi, un groupe de gendarmes en civil a surpris des gens du voyage en train de voler des vélos. Une poursuite s'est engagée et l'un des voleurs a poignardé deux gendarmes, en blessant un très grièvement.

Deux gendarmes ont été gravement blessés à coups de couteau vendredi 10 à Vieux-Boucauc dans les Landes. L'un des deux militaires est aujourd'hui en soins intensif et a dû être opéré d'urgence, la lame lui ayant perforé le poumon.

Les faits se sont déroulés vers 6h du matin. Selon le procureur de police de Dax, un groupe de quatre gendarmes en civil revenant d'une soirée ont surpris "deux ou trois hommes" en train de voler des vélos. Ils ont décidé d'intervenir.

Les suspects, des gens du voyage, ont alors pris la fuite et les gendarmes les ont poursuivis. C'est lorsque l'auteur des coups de couteau a été rattrapé qu'il a commencé à frapper les militaires à l'arme blanche. Le principal blessé, âgé de 22 ans, a été transporté en urgence à Bordeaux pour y être soigné. L'autre gendarme a été blessé plus légèrement au niveau du thorax.

Lire aussi - Jura: un homme scarifié s'empare de l'arme d'un gendarme et se suicide avec

L'auteur des coups de couteau avait pu être appréhendé dans un premier temps, mais un groupe de complices a alors fondu sur la scène agressant le troisième gendarme qui a reçu un coup de barre de fer. L'agresseur a finalement pu prendre la fuite. D'autres gendarmes venus à la rescousse ont par contre pu interpeller le frère du suspect. Le jeune homme de 17 ans a été placé en garde à vue puis déféré samedi 11.

Une information judiciaire a été ouverte pour "tentative de vol en réunion suivie de violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique" et pour "tentative de meurtres" sur trois gendarmes.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un gendarme a été très grièvement blessé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-