Landes: Le corps d'un automobiliste retrouvé après des mois

Landes: Le corps d'un automobiliste retrouvé après des mois

Publié le 21/09/2018 à 07:44 - Mise à jour à 07:47
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un corps sans vie au volant d'une voiture a été retrouvé mercredi dans les Landes, en état de décomposition avancée. Il se serait écoulé trois mois depuis le décès.

Une macabre découverte et des circonstances mystérieuses, même si la thèse de l'accident semble privilégiée ce vendredi 21. L'enquête médico-légale devra confirmer ces suspicions, mais il semblerait qu'il se soit écoulé au moins trois mois entre la disparition du conducteur encore non-identifié, dans les Landes, et la découverte de son corps, mercredi 19 au soir.

La macabre découverte a été faite par un paysagiste qui travaillait à Audignon, aux abords de la route départementale 933. La voiture été presque invisible, en contrebas de la route et recouverte par les  ronces et les broussailles. A la place du conducteur se trouvait un corps en état de décomposition avancée.

Voir: Rennes: découverte d'un corps en état de décomposition avancée

Les gendarmes ont été prévenus et une enquête a été ouverte. L'état de décomposition du corps semble indiquer que l'accident s'est produit avant l'été, plus de trois mois donc avant qu'il soit retrouvé mercredi.

La piste criminelle serait écartée selon France Bleu, au profit d'une sortie de route à grande vitesse dans une zone et à une époque où la végétation est très dense. Les gendarmes s'attèlent désormais à découvrir l'identité de la victime. Les circonstances de sa découverte seraient compatibles avec la disparition d'un sexagénaire originaire de Saint-Sever qui n'avait pas donné signe de vie depuis le mois de juin, rapporte Sud Ouest.

Lire aussi:

Un corps menotté et lesté retrouvé immergé dans le Morbihan

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le corps de l'automobiliste serait resté là depuis le mois de juin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-