Landes: un adepte du kitesurf emporté par une vague meurt noyé

Landes: un adepte du kitesurf emporté par une vague meurt noyé

Publié le 25/04/2019 à 11:05 - Mise à jour à 11:16
©Pascal Guyot/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un quadragénaire adepte du kitesurf a trouvé la mort mercredi 24 dans les Landes après avoir été emporté par une grosse vague. Le même jour, un adolescent avait dû être secouru dans la Manche alors qu'il s'adonnait à ce sport.

Un homme de 42 ans pratiquant le kitesurf est mort mercredi à Seignosse, dans les Landes. Il aurait été emporté par une vague.

Selon les pompiers interrogés par Ouest France, la victime avait décidé de se livrer à sa passion malgré des conditions météorologiques défavorables et une mer houleuse "avec de grosses vagues et des courants forts".

Les causes exactes du drame ne sont pas établies, mais selon les témoignages des amis de la victime présents au moment des faits, le quadragénaire se serait retrouvé en difficulté pour des raisons encore inconnues. C'est alors qu'une grosse vague se serait abattue sur lui, l'emportant.

Les secours ont été prévenus et un hélicoptère de la gendarmerie déployé, mais ce n'est qu'au bout d'une heure qu'il a réussi à localiser et repêcher l'homme, en arrêt cardiorespiratoire et qui n'a pas pu être ranimé. La préfecture maritime de l'Atlantique a mis en garde mercredi les usagers de la mer contre "l'excès de confiance", les appelants à la plus grande "vigilance".

Voir: Marseille: un kitesurfeur meurt projeté contre une digue

Le même jour, dans la Manche, un adolescent de 16 ans pratiquant le kitesurf a dû être secouru au large de Jullouville après un problème matériel.

Le kitesurf, encore confidentiel en France il y a une dizaine d'années, a connu un succès croissant depuis. Selon la Fédération française de vol libre (FFVL), on comptait près de 11.000 licenciés en 2018, mais le nombre total de pratiquants serait plus proche de 30.000.

La discipline reste considérée comme risquée. Sept adeptes du kitesurf sont morts en 2018, victimes des conditions météo, d'une erreur humaine ou d'une défaillance technique. La FFVL rappelle que même les pratiquants confirmés ne sont pas à l'abri d'un accident.

Lire aussi:

Kitesurf: à 80 ans, l'envolée perpétuelle de l'ancien gymnaste Kauko Heikkinen

Calvados: un kitesurfeur trouve la mort étranglé par ses lignes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un kitesurfeur est mort mercredi dans les Landes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-