Landes: un enfant de 3 ans meurt noyé dans la piscine de ses parents

Landes: un enfant de 3 ans meurt noyé dans la piscine de ses parents

Publié le 03/08/2018 à 07:11 - Mise à jour à 07:13
© MARIUS BECKER / DPA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un enfant de trois ans est mort noyé jeudi dans les Landes. Il a été retrouvé inanimé par sa mère dans la piscine familiale, pourtant sécurisée, et les secours n'ont rien pu faire pour lui. Une enquête a été ouverte.

Fléau de l'été, les noyades ont fait une nouvelle victime, jeudi 2 dans les Landes. Il s'agit d'un enfant en bas âge, population la plus touchée par ce type d'accidents avec les séniors. Le drame a eu lieu dans une piscine privée.

Le petit garçon qui jouait dans le jardin de la maison familiale de  Saint-Martin d’Oney, près de Mont-de-Marsan (Landes), a été découvert inanimé dans l'eau par sa mère. Celle-ci l'en a immédiatement sorti et les secours ont été prévenus.

Malheureusement, malgré l'intervention des pompiers et du SMUR qui ont poursuivi leurs efforts pour le réanimer pendant près d'une heure, l'enfant est décédé.

Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances du drame. En effet, la piscine était sécurisée par une barrière, rapporte Sud Ouest. Il est possible que celle-ci ait été défectueuse ou que le portillon soit resté ouvert.

Toutes les piscines enterrées totalement ou partiellement doivent être équipées soit d'une barrière physique (clôture, couverture de sécurité, véranda) soit d'un système d'alarme homologué.

Voir: Quelle responsabilité en cas de noyade dans votre piscine familiale?

Mais quel que soit les mesures mises en place, la vigilance reste de mise lorsque des jeunes enfants se trouvent à proximité.

Les enfants sont les premiers à risquer la noyade mortelle. Et si le fait que des adultes se trouvent à proximité peut faire oublier le danger. Mais les plus jeunes peuvent mourir sans bruit en quelques minutes dans seulement 20 centimètres d'eau.

Selon l'agence Santé Publique France, près de quatre personnes meurent noyées tous les jours de l'été (enquête NOYADES datée de 2015). La noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants mais tous les âges sont concernés.

Lire aussi:

A Marseille, des bouées de repos pour éviter les noyades

Seine-et-Marne: deux morts par noyades sur des bases de loisirs

Noyades : 121 décès entre le 1er juin et le 5 juillet

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enfant s'est retrouvé dans la piscine malgré le dispositif de sécurité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-