L'animation tourne mal: 7 personnes brûlées dans un club libertin

L'animation tourne mal: 7 personnes brûlées dans un club libertin

Publié le 18/08/2019 à 15:22 - Mise à jour à 15:34
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une animation à l'éthanol a mal tourné dans la nuit de samedi 17 à ce dimanche 18 dans une discothèque de Brignais, près de Lyon. Sept personnes ont été brûlées, deux d'entre elles grièvement.

La fête qui battait son plein a été interrompu par un mouvement de panique aux conséquences dramatiques. Sept personnes ont été brûlées, dont deux gravement, dans une boite de nuit libertine vers 1h du matin dans la nuit de samedi à ce dimanche à Brignais, au sud-ouest de Lyon (Rhône). Les victimes ont été hospitalisées.

Selon le journal Le Progrès, qui révèle l'information, les faits se sont déroulés dans la discothèque Le Velvet. L'ambiance était joyeuse et de l'éthanol, un liquide hautement inflammable, est versé sur le bar pour une animation. Les flammes se sont propagées à un couple qui se trouvaient à proximité du bar, les brûlant grièvement au niveau du visage.

En voulant échapper aux flammes, les deux personnes ont provoqué une bousculade et, dans la panique, cinq autres personnes ont été brûlées à des degrés divers. Le personnel du club libertin a immédiatement prévenu les secours.

Lire aussi - Cap d'Agde: un homme accusé de viol par une touriste libertine

Une fois sur place, les pompiers ont pris en charge les victimes. Dans un premier temps, les soldats du feu ont cru avoir affaire à l'explosion d'une cigarette électronique avant d'être renseignés sur l'origine du sinistre.

Le couple a été transportée par le Samu en urgence, à l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon. Les cinq autres victimes, trois hommes et deux femmes, ont également été évacuées vers le même centre hospitalier. Elles souffrent de brûlures au thorax, au cou et aux bras.

Voir:

Le maire du Havre, libertin et proche d'Edouard Philippe, au cœur d'un chantage

Il se tire une balle dans la tête devant sa compagne en rentrant d'une soirée en club libertin

Cannes: le videur d'un club libertin pousse un client dans un escalier et le tue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un couple a pris feu et a propagé les flammes à d'autres clients dans la panique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-