Le cambrioleur qui semait les cailloux

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Le cambrioleur qui semait les cailloux

Publié le 28/09/2020 à 14:07
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Un voleur quinquagénaire avait trouvé une ingénieuse méthode pour repérer les maisons et les locaux à cambrioler. Il jouait au Petit Poucet. 
 
Le repérage était bien le secret de la « réussite » de ce cambrioleur. Lorsqu’un logement de particulier ou un local l’intéressait, il déposait un caillou assez gros à la porte, puis repassait le lendemain.
 
La pierre déplacée signifiait que quelqu’un était rentré. Si elle était restée en place, l’endroit était bien vide de ses habitants et l’homme pouvait passer à l’action. Sa méthode s’est révélée efficace pendant plusieurs années. 
 
Confondu quatre ans après
 
Ce marquage maison a permis à ce Bulgare de 52 ans domicilié au Mans de commettre au moins 174 cambriolages à Dijon, Lyon et Montpellier. 
 
La police héraultaise avait relevé l’ADN du malfrat sur les lieux d’un de ses méfaits, resté sans identification pendant quatre ans et jusqu’à l’interpellation d’un homme, cette fois à Lyon, en juin dernier.
 
En garde à vue, le suspect a reconnu une grande partie des cambriolages et dévoilé sa méthode très particulière. Il a été incarcéré et l’enquête se poursuit à Lyon, Montpellier et Dijon, ainsi que dans d’autres villes de France où il aurait pu laisser ses cailloux. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La police montpelliéraine a confondu le cambrioleur grâce à son ADN

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-