Le camion gêne l'automobiliste, il tire sur le chauffeur

Le camion gêne l'automobiliste, il tire sur le chauffeur

Publié le 03/09/2018 à 07:10 - Mise à jour à 07:12
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Samedi au petit matin, un homme a ouvert le feu sur un chauffeur routier en train d'effectuer une livraison sur une zone commerciale de Besançon, pour un motif encore mal défini. L'agresseur était ivre et a été arrêté dans un hôtel à proximité.

Le camion stationné gênait visiblement le conducteur de la voiture qui le suivait. Et celui-ci a s donc décidé d'ouvrir le feu sur le malheureux chauffeur du poids lourd. Le journal L'Est républicain rapporte en effet cette affaire qui s'est déroulée samedi 1er septembre au petit matin sur une zone commerciale de Besançon, dans le Doubs.

Il est environ 5h du matin lorsque le camion stationne sur la zone commerciale de Chateaufarine devant un magasin Leroy Merlin, pour y effectuer sa livraison. Le poids lourd se met en attente, étant arrivé un peu trop tôt pour voir sa marchandise réceptionnée.

C'est alors que se présente une voiture avec au volant un trentenaire visiblement ivre, sa compagne sur le siège passager. Pour une raison mal définie, l'homme va s'en prendre au chauffeur avant de sortir une arme de poing et tirer en direction de la cabine à au moins deux reprises.

Voir aussi - Colomiers: un commando ouvre le feu sur le gérant d'un snack

Terrorisé (mais pas blessé), le routier va alors démarrer son camion, heurtant au passage le véhicule de son agresseur. Ce dernier, après son l'agression, va se diriger en direction d'un hôtel Campanile de la zone où il avait pris une chambre. C'est là qu'il sera appréhendé par les forces de l'ordre à 7h du matin. Un important dispositif avait été déployé pour prévenir une réponse armée du suspect. Mais l'homme sera arrêté endormi dans son lit. Une arme a été retrouvée dans la chambre.

Le couple a été mis en garde à vue. L'enquête devra notamment faire la lumière sur les causes de l'agression. Si la tentative d'homicide est retenue, le suspect risquerait de se retrouver devant une cour d'assises.

Lire aussi: 

Val-d'Oise: il percute une policière, elle ouvre le feu

Collision dans l'Aisne: le chauffeur du camion était au téléphone

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été arrêté dans un hôtel à proximité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-