Le chasseur sort son couteau face au sanglier et se blesse lui-même

Le chasseur sort son couteau face au sanglier et se blesse lui-même

Publié le 30/10/2018 à 12:12 - Mise à jour à 12:52
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un chasseur a été chargé par un sanglier dimanche 28 en Ille-et-Vilaine. L'animal s'étant montré agressif, l'homme aurait sorti son couteau mais se serait poignardé lui-même lors du choc.

C'est un incident peu banal que rapporte France Bleu Armorique, alors que les accidents de chasse font l'objet d'une médiatisation importante et d'un débat véhément depuis la mort d'un vététiste abattu en Haute-Savoie mi-octobre.

Un chasseur a été sérieusement blessé en Ille-et-Vilaine lors d'une rencontre avec un sanglier dimanche 28. L'homme avait sorti son couteau face à l'animal mais se serait poignardé lui-même.

Selon les éléments rapportés par la radio locale, la victime, âgée de 32 ans, n'était apparemment pas en train de traquer cet animal, mais de marcher dans la forêt avec sa femme et ses chiens. C'est alors que le sanglier est apparu. Celui-ci se serait montré agressif.

Voir: Loire-Atlantique: deux chasseurs blessés par un sanglier lors d'une battue

L'homme aurait alors sorti son couteau pour protéger ses chiens. Mais la bête a chargé et percuté le trentenaire. Sous le choc, celui-ci s'est donc blessé à la cheville avec sa propre arme, "sérieusement" selon les pompiers, mais ses jours ne sont pas en danger.

Cet incident revêt un caractère assez rare. Le sanglier a une image d'animal dangereux, et il est vrai que sa taille imposante, sa vitesse et ses redoutables défenses peuvent provoquer des blessures mortelles pour celui qui est chargé. Mais dans la grande majorité des cas, il recherche la tranquillité et préfère éviter d'approcher les humains. En revanche, s'il se sent acculé, comme lors d'une battue, il n'hésitera pas à charger. Il est donc conseillé en cas de rencontre de ne pas paniquer et de faire en sorte que l'animal ne se sente pas menacé.

La population de sanglier est estimée à 4 millions d'individus en France et serait en augmentation malgré les quelques 700.000 animaux abattus en 2017. Un nombre source de problématiques sanitaires et économiques, mais le danger "direct" de ces animaux est essentiellement lié aux accidents de la route plutôt qu'aux rencontre fortuites.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chasseur a sorti son couteau face à un sanglier agressif.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-