Le client ivre vomit dans le taxi, le chauffeur le frappe et lui vole son téléphone

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le client ivre vomit dans le taxi, le chauffeur le frappe et lui vole son téléphone

Publié le 27/06/2018 à 07:21 - Mise à jour à 07:22
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un chauffeur de taxi a été reconnu coupable par un tribunal de Rennes pour avoir frappé un client et avoir tenté de lui extorquer de l'argent. Ce dernier avait auparavant vomi sur la banquette arrière sous l'emprise de l'alcool.

Un chauffeur de taxi a été condamné mardi 26 par le tribunal correctionnel de Rennes pour extorsion avec violence et vol sur l'un de ses clients. La victime avait eu la mauvaise idée de vomir dans le véhicule ce qui a provoqué la colère du conducteur.

Les faits remontent au 7 novembre 2017. Deux jeunes hommes prennent un taxi à Montauban-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine. Ils veulent se rendre dans une boîte de nuit et le taxi les y emmène. L'un d'entre eux semble déjà sérieusement alcoolisé et, arrivé sur le parking de l'établissement, le fêtard est pris de vomissements, répandant le contenu de son estomac sur la banquette arrière du taxi, comme le rapporte Ouest France.

Courroucé, le chauffeur exige alors 350 euros, une somme qui doit couvrir le montant de la course… et du nettoyage du véhicule. Le client refuse de payer et commence à sortir du véhicule, la situation dérape. Le chauffeur est accusé d'être sorti et de l'avoir fait rentrer de force dans la voiture, n'hésitant pas à le frapper. Puis il a emmené son client à un distributeur automatique pour que celui-ci retire la somme exigée, là encore sous la menace de coups. Le jeune homme, sans doute très alcoolisé, ne parviendra pas à s'exécuter. Le chauffeur de taxi lui a alors pris son téléphone portable, sans doute en "compensation".

Lire aussi - Insolite: un homme vomit pendant sa demande en mariage en avion

A la barre, l'accusé nie les faits. Il reconnaît avoir exigé de l'argent pour le nettoyage, mais seulement 50 euros. Il assure qu'"il n'y a pas eu de violence" et qu'il connaît d'ailleurs depuis quatre ans les jeunes gens pris en charge. Pas suffisamment convaincant sans doute, l'homme a finalement été condamné à six mois de prison avec sursis.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chauffeur a été reconnu coupable de coups et d'extorsion.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-