Le compte de Valérie Damidot fermé après un tweet contre les identitaires

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le compte de Valérie Damidot fermé après un tweet contre les identitaires

Publié le 24/04/2018 à 12:50 - Mise à jour à 12:59
©Romain Lafabregue/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le compte Twitter de Valérie Damidot a été brièvement suspendu après que l'animatrice a posté un message polémique sur l'opération anti-migrants de Génération identitaire. Une procédure de modération à son tour dénoncée par certains internautes.

Le système de modération de Twitter fait à nouveau débat après un message polémique de Valérie Damidot sur le groupe d'extrême droite Génération identitaire.

Son message faisait suite à l'opération de communication de l'organisation, qui avait symboliquement bloqué le col de l'Echelle (Haute-Alpes), point de passage de nombreux migrants venus notamment d'Afrique de l'Ouest via l'Italie.

"Un bon pétard là dessus et hop! Tous à la maison les identitaires", a posté l'animatrice télé en légende de l'image d'une avalanche, relève La Parisienne. Un message qui bien sûr n'a pas laissé de marbre les identitaires et leurs sympathisants twittos, certains n'hésitant pas à dénoncer une menace de mort.

Lire aussi: Opération anti-migrants dans les Hautes-Alpes, les sociétés d'hélico se disent "flouées"

Mais outre ces échanges véhéments, de nombreux internautes ont pris la peine de signaler le tweet comme abusif auprès du réseau social. Ce qui a entraîné la suspension temporaire du compte de Valérie Damidot.

Des critiques se sont donc élevées contre cette réaction jugée abusive face à un message relevant vraisemblablement du second degré. Mais surtout parce que les réseaux sociaux et en particulier Twitter ont régulièrement été pointés du doigt pour leur manque d'efficacité lorsqu'il s'agit de modérer les propos haineux.

Plusieurs associations luttant contre le racisme ou l'homophobie avait ainsi procédé en 2016 à un test en signalant de nombreux contenus "racistes, antisémites, négationnistes, homophobes, faisant l’apologie du terrorisme ou de crimes contre l’humanité". Seuls 4% des contenus avaient été supprimés sur Twitter, 7% sur Youtube et 34% sur Facebook. Mais depuis, les associations avaient noté les progrès faits en la matière par ces sites.

Le gouvernement a dévoilé en mars un nouveau plan contre le racisme et l'antisémitisme, avec l'ambition de mener une lutte "plus efficace" sur la Toile en contraignant les plateformes à "prendre leurs responsabilités".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Valérie Damindot a publié sur Twitter une photo d'avalanche à destination des identitaires qui bloquaient le col de l'Echelle.

Newsletter





Commentaires

-