Le jeune zoophile viole une chèvre, il assure avoir demandé son consentement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le jeune zoophile viole une chèvre, il assure avoir demandé son consentement

Publié le 07/01/2019 à 16:48 - Mise à jour à 16:53
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La presse rapportait vendredi dernier un cas particulièrement sordide au Malawi où un homme a été surpris en train de violer une chèvre. Il a expliqué aux forces de l'ordre s'être assuré du consentement de l'animal.

Folie ou perversion? Un homme de 21 ans a été arrêté au Malawi après avoir été surpris par la population en train de violer une chèvre, comme le rapporte la presse locale, reprise par la presse britannique (voir ici), le vendredi 4.

Les faits se déroulent dans la petite ville de Mchinji (où Madonna a adopté des jumelles en 2017). Le suspect, un certain Kennedy Kambani, est âgé de seulement 21 ans. Le propriétaire de l'animal aurait vu le jeune homme s'approcher de ses animaux. Il serait alors allé chercher des voisins pour revenir et prendre le voleur sur le fait. Mais c'est une scène bien différente que les témoins ont constaté.

Kennedy Kambani était en train de violer la malheureuse chèvre. La police est alors rapidement arrivée sur les lieux et a arrêté le pervers zoophile.

Lire aussi: Un policier zoophile arrêté, il venait d'être décoré

Le jeune homme a expliqué aux autorités une thèse étrange: il s'est défendu de toute violence sur l'animal expliquant qu'il avait demandé le consentement à la chèvre. Une explication qui n'a pas convaincu les forces de l'ordre puisque l'homme a été inculpé pour cet acte de bestialité.

Ce n'est pas la première fois que l'Afrique australe est secouée par des affaires de zoophilie. En novembre 2018 une chèvre en pleine gestation avait été violée en Zambie. Des faits similaires s'étaient reproduits le même mois, toujours sur une chèvre, en Afrique du Sud.

Voir aussi:

Un zoophile viole une chèvre enceinte, la justice en fait un exemple

La justice condamne un zoophile pour le viol d'une chèvre enceinte

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La chèvre a été violée par le jeune homme de 21 ans (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-