Le nouveau tribunal de Paris ne plaît pas à tout le monde

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le nouveau tribunal de Paris ne plaît pas à tout le monde

Publié le 16/04/2018 à 17:09 - Mise à jour à 17:15
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le nouveau Palais de justice de Paris, installé dans le quartier des Batignolles, a ouvert ses portes ce lundi avec deux premières audiences au civil. Et déjà le bâtiment en lui-même suscite la colère de certains avocats. Plusieurs d'entre eux ont dénoncé récemment dans une tribune dans "L'Obs" la dérive sécuritaire dont il fait preuve.

Le nouveau tribunal de Paris, tout neuf et rutilant, qui règne en maître sur le quartier des Batignolles avec ses 160 mètres de hauteur, a beau être résolument moderne, il suscite déjà la colère de ceux qui seront pourtant parmi les plus amenés à le fréquenter: les avocats. Et les élèves avocats aussi.

Alors que le Palais de justice a ouvert ses portes ce lundi 16 pour deux audiences au civil (avant les premières comparutions immédiates le 23 avril prochain), certains avocats continuent de protester contre la dérive sécuritaire dont il fait preuve, comme ils l'ont fait récemment dans un tribune publiée dans L'Obs et intitulée Le nouveau tribunal de Paris, cette belle victoire du terrorisme.

Ce qui ne plaît pas du tout, c'est d'une part ces box vitrés et entièrement fermés, qui ne permettent aux détenus de ne communiquer qu'à travers un micro, et qui portent selon plusieurs avocats atteinte à la présomption d'innocence.

L'Association des avocats pénalistes (ADAP) a d'ailleurs prévu une action contre ces dispositifs de sécurité, qui ont commencé à être installés dans tous les tribunaux de France en 2017.

Lire aussi: de l'Ile de la Cité aux Batignolles, le déménagement historique du tribunal de Paris

Mais d'autres éléments propres à ce bâtiment innovant énervent les avocats. Les consignes de circulation et d'accès par exemple. Il y aurait en effet des étages interdits aux élèves avocats et des endroits avec de la moquette au sol qui sont exclusivement réservés aux magistrats.

Aussi, il est conseillé aux avocats de venir une heure avant une audience, pour passer les nombreux contrôles de sécurité. "Pour accéder aux services judiciaires nécessaires à l’exercice de leur profession, les avocats devront passer des sas tous les 10 mètres et même plusieurs fois par étage, refermer rapidement les deux portes qui déclenchent une sirène hurlante insupportable, ne pas s’inquiéter s’ils attendent longtemps car «ils ne resteront pas coincés toute la journée»", ont ainsi dénoncé les avocats, dont Laure Heinich, signataires de la tribune de L'Obs.

En plus de ça, il faut ajouter à ces revendications le pincement au cœur qu'ont subi les professionnels qui ont toujours connu les charmants et historiques locaux de l'Ile de la Cité.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le nouveau Palais de justice de Paris, situé quartier des Batignolles, ne plaît pas à tous les avocats.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-