Le pianiste et chef d'orchestre hongrois Zoltan Kocsis est décédé

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Le pianiste et chef d'orchestre hongrois Zoltan Kocsis est décédé

Publié le 07/11/2016 à 11:05 - Mise à jour à 11:22
©Filippo Monteforte/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Zoltan Kocsis, pianiste virtuose et chef d'orchestre s'est éteint dimanche à l'âge de 64 ans. Son orchestre le Philarmonique national, l'a annoncé à l'agence de presse hongroise MTI.

Le pianiste et chef d'orchestre Zoltan Kocsis est décédé dimanche 6 à l'âge de 64 ans, a annoncé son orchestre le Philarmonique de presse hongroise MTI.

Directeur musical de l'orchestre depuis 1997, il avait subi une opération cardiaque en 2012. Sur conseil de ses médecins, le chef d'orchestre avait annulé des concerts le mois dernier.

Les messages d'hommage se sont multipliés sur les réseaux sociaux. "L'un des meilleurs pianistes et chefs d'orchestre nous a quittés", a écrit sur Facebook Zoltan Balog, le ministre hongrois des Ressources humaines, a rappelé L'Express. "Kocsis était un géant de la musique. Il était l'un des rares génies...son influence sur sa génération est immense", a commenté Ivan Fischer, chef d'orchestre hongrois avec qui  Zoltan Kocsis avait fondé l'orchestre du festival de Budapest en 1983.

Pianiste virtuose, Zoltan Kocsis a connu une renommée mondiale. Dès l'âge de 18 ans, il a remporté le prix Beethoven de la radio hongroise. Un an après, il effectuait sa première tournée aux États-Unis.

Ce n'était qu'un début puisque le chef d'orchestre a reçu deux fois le prix Kossuth considéré comme la récompense culturelle la plus prestigieuse en Hongrie. Décerné par le président de la République, son premier prix lui a été remis en 1978 à 25 ans, et le deuxième en 2005.

Le pianiste a joué avec le Philarmonique de Berlin, celui de Londres, de Vienne, de Chicago et aussi de San Francisco. Zoltan Kocsis était également compositeur depuis 1987, ses œuvres et ses transcriptions de celles du compositeur hongrois Bela Bartok ont été mondialement reconnues. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Dès l'âge de 18 ans, Zoltan Kocsis a remporté le prix Beethoven de la radio hongroise.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-