Le plus gros aéronef du monde se crashe à l'atterrissage, pas de blessés mais des dégâts (VIDEO)

Le plus gros aéronef du monde se crashe à l'atterrissage, pas de blessés mais des dégâts (VIDEO)

Publié le 25/08/2016 à 08:14 - Mise à jour à 08:16
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le dirigeable Airlander 10, le plus gros aéronef au monde, a manqué son atterrissage mercredi à l'aérodrome de Cardington (sud-est de l'Angleterre) lors de son second vol d'essai. Si l'incident n'a fait aucun blessé, son poste de pilotage a été endommagé.

Pour son second vol d'essai, l'Airlander 10, le plus gros aéronef du monde n'a pas brillé. Il s'est finalement écrasé mercredi 24, à Cardington Airfield en Angleterre tout près des hangars de son concepteur, l'entreprise Hybrid Air Vehicles. Selon l'entreprise, le crash n'a pas fait de blessés parmi les personnes qui se trouvaient à bord mais le cockpit de l'appareil aux formes arrondis est fortement endommagé.

Sur les images de la vidéo, on peut voir le dirigeable, que les Britanniques surnomment avec facétie le "fessier volant", amorcer un plongeon pour se poser. Toutefois l'appareil ne parvient pas à redresser sa course et le cockpit percute dont le sol, tout au ralenti.

L'aéronef avait effectué avec succès son premier vol de test le 17 août dernier, sans rencontrer de difficulté majeure, sous les yeux de centaines de curieux. Avec ses 302 pieds soit 92 mètres, il est plus long que n’importe quel avion de ligne actuellement en service. A titre de comparaison, un Airbus A380 mesure 72 mètre de long. "Il n’y a rien de cette taille à l’heure actuelle", a souligné David Burns, son pilote d’essai en chef. Il est doté d'une enveloppe de 38.000 m³ remplie d'hélium et de quatre moteurs de 325 chevaux chacun.

Le prototype utilise l'hélium pour se soulever dans les airs, où il peut rester cinq jours avec un équipage ou plus de deux semaines sans personne à bord d'après son constructeur. Il est destiné à des missions variés allant du transport de passagers à de la surveillance maritime en passant par le transport de charges lourdes.

(Voir ci-dessous une vidéo de l'atterrissage manqué de l'Airlander 10):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le dirigeable Airlander 10, le plus gros aéronef au monde, a manqué son atterrissage mercredi à l'aérodrome de Cardington (sud-est de l'Angleterre) lors de son second vol d'essai.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-