Le postier qui gardait les colis pour lui

Le postier qui gardait les colis pour lui

Publié le 23/07/2020 à 09:38 - Mise à jour à 09:55
©Rick Wilking/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Trottinette électrique, ordinateurs, bouteilles de vin, drone, DVD… C’est une véritable caverne d’Ali Baba que les policiers de l’Essonne ont découvert dans un box de stockage. 
 
Un postier de 24 ans originaire de Sucy-en-Brie avait tout bonnement décidé de garder certains colis pour lui, tandis que son complice louait le box. Les deux comparses entreposaient ici plusieurs centaines de colis postaux, entre 300 et 500 selon les forces de l’ordre. 
 
La Brigade anticriminalité de l’Essonne a fait la découverte un peu par hasard le 16 juillet dernier. En procédant à un banal contrôle routier du Citroën Berlingo qui sortait tout juste de l’entrepôt, les policiers ont découvert plusieurs colis éventrés éparpillés à l’arrière du véhicule. 
 
Incroyable butin 
 
Se trouvant dans l’impossibilité de justifier la présence de ces colis dans leur voiture, le postier et son complice ont rapidement avoué leur provenance, à savoir le box, jusqu’auquel ils ont mené les policiers. 
 
C’est donc là que l’incroyable butin a été découvert, avec les centaines de colis entreposés. Travaillant principalement à Corbeil-Essonnes, le jeune postier a expliqué avoir subtilisé les marchandises depuis plusieurs mois. Il a été interpellé et comparaissait lundi 20 juillet devant le tribunal correctionnel.
 
Il a tout de même fallu cinq véhicules de police pour récupérer l’ensemble des colis volés. Certains n’avaient même pas été ouverts, si bien qu’ils ont été restitués à leurs destinataires originels.  
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune postier a subtilisé plusieurs centaines de colis

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-