Le Pradet: le policier appelle son ex-compagne avant de se donner la mort

Le Pradet: le policier appelle son ex-compagne avant de se donner la mort

Publié le 21/05/2018 à 10:47 - Mise à jour à 10:50
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un policier municipal d'une quarantaine d'années s'est donné la mort dans la nuit de samedi à dimanche, sur son lieu de travail. Il a annoncé au téléphone à son ancienne compagne sa volonté de commettre le geste fatal.

Il a commis le geste fatal avec son arme de service. Un policier municipal s'est donné la mort sur son lieu de travail dans la commune du Pradet, dans le département du Var. Les faits se sont produits dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20.

Selon les premiers éléments délivrés par le journal Var-Matin puis confirmés par le procureur de la République de Toulon, le policier municipal a appelé son ancienne compagne au téléphone pour lui faire part de son intention de se suicider avant de retourner l'arme contre lui.

L'ex-compagne, affolée par l'appel, préviendra le frère de la victime, un pompier, qui se rendra dans les locaux de la police municipale mais ne pourra qu'y constater le décès de la victime. Le fonctionnaire était âgé d'une quarantaine d'années.

Une enquête a été confiée au commissariat de Toulon pour faire toute la lumière sur l'affaire, et une autopsie sera menée. Le maire du Pradet, Hervé Stassinos, a fait part de son émotion dimanche 20 en saluant la mémoire "d'un acteur reconnu de la commune, professionnel et apprécié tant des Pradétans que de ses collègues".

Lire aussi - Béziers: un commandant de police se suicide avec son arme de service

Environ la moitié des 21.000 policiers municipaux de France sont armés, un chiffre en constante augmentation depuis les attentats de novembre 2015 et la période d'état d'urgence qui a suivi.

En 2017, 49 policiers et 16 gendarmes ont mis fin à leurs jours.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le policier s'est donné la mort avec son arme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-