Le prince Andrew assure n’avoir pas "soupçonné" les abus sexuels d'Epstein

Le prince Andrew assure n’avoir pas "soupçonné" les abus sexuels d'Epstein

Publié le 25/08/2019 à 15:52 - Mise à jour à 15:58
©LEON NEAL / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le prince Andrew a défendu son amitié avec le financier américain et tenu à "clarifier les faits pour éviter de nouvelles spéculations". Il assure n'avoir jamais "vu" ou "soupçonné" d’abus sexuels de la part du financier américain.

La famille royale britannique prise dans la tourmente de l'affaire Epstein. Le prince Andrew, mis en cause par la presse britannique pour ses liens avec le milliardaire américain soupçonné de pédophilie, s'est expliqué sur les relations qu'il entretenait avec ce dernier. Le duc d'York n’avoir jamais "vu" ou "soupçonné" d’abus sexuels de la part du financier américain.

A aucun moment pendant le temps limité que j’ai passé avec lui, je n’ai vu, été le témoin ou soupçonné aucun comportement du genre qui a par la suite conduit à son arrestation et à sa condamnation", a expliqué Andrew dans un communiqué du palais de Buckhingham. Le deuxième fils de la reine Elizabeth II a défendu son amitié avec le financier américain et tenu à "clarifier les faits pour éviter de nouvelles spéculations".

Lire aussi – Affaire Epstein: la piste des ramifications françaises

Il a expliqué avoir rencontré Jeffrey Epstein en 1999 et l'avoir vu par la suite de "manière irrégulière et probablement pas plus d'une fois ou deux par an", indiquant également avoir séjourné dans "plusieurs de ses résidences". Il a réaffirmé aussi son "regret" d'avoir revu le financier américain après la libération en 2010 de l'Américain. Le magnat avait purgé une peine de prison après avoir été condamné en 2008 pour avoir conduit des jeunes filles à se prostituer en Floride. 

Jeffrey Epstein avait été arrêté le 6 juillet et inculpé à New York pour avoir organisé, de 2002 à 2005 au moins, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles, certaines collégiennes, avec lesquelles il aurait eu des rapports sexuels contraints dans ses nombreuses propriétés, notamment à Manhattan et en Floride. Poursuivi pour viols sur mineures, Jeffrey Epstein a été trouvé mort le 10 août dans sa cellule new-yorkaise, les résultats de l’autopsie confirmant un suicide par pendaison. Un suicide qui pose beaucoup de questions.

Le parquet de Paris a ouvert vendredi 23 une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur mineures, dans le cadre de cette affaire et de ses possibles ramifications françaises.

Voir:

Affaire Epstein: la justice française ouvre à son tour une enquête

Affaire Epstein: une association dit avoir reçu dix témoignages d'actes survenus en France

Ce jour où Jeffrey Epstein a reçu des filles de 12 ans en cadeau d'anniversaire

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le prince Andrew a choisi de s’exprimer pour éviter de "nouvelles spéculations" sur ses relations avec Jeffrey Epstein.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-