Le témoignage glaçant de celle qui accuse Philippe Caubère de viol

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le témoignage glaçant de celle qui accuse Philippe Caubère de viol

Publié le 05/05/2018 à 11:18 - Mise à jour à 11:19
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Solveig Halloin, une ancienne Femen, a porté plainte contre le comédien Philippe Caubère pour viol en avril dernier. Jeudi, elle a témoigné auprès de la police judiciaire de Toulouse: un récit glaçant. De son côté, l'auteur de théâtre a porté plainte pour diffamation.

C'est un témoignage glaçant qu'a livré Le Parisien jeudi 3 après que Solveig Halloin a livré le récit des violences sexuelles qu'elle dit avoir subi. L'ancienne Femen a porté plainte contre le comédien Philippe Caubère le 16 avril dernier.

Elle accuse l'homme de 67 ans de viol, les faits remonteraient à mars 2010. Elle a été entendue par la police judiciaire de Toulouse jeudi dans le cadre de cette affaire.

De son côté, le metteur en scène nie le viol et parle de relation consentie, il a porté plainte pour diffamation.

Durant cinq heures, elle a raconté son calvaire supposé. Celui-ci a eu lieu en mars 2010 dans une chambre d'hôtel de la ville de Béziers, dans l'Hérault. Solveig Halloin a expliqué pour quoi elle n'avait pas porté plainte plus tôt: "cela fait des années que je veux porter plainte, j’ai franchi plusieurs étapes de reconstruction pour y arriver. (…) J'attendais que d'autres victimes le fassent".

Car elle en est persuadée, elle n'est pas la seule victime de Philippe Caubère. Il ne "s’en cache pas et je l’ai longuement relaté dans ma plainte! Il me décrivait des heures durant ses agissements avec moult détails et les noms de ces femmes. Plusieurs d’entre elles m’ont déjà contacté suite à ma plainte", a-t-elle assuré.

Elle a expliqué avoir été manipulée par le comédien à qui elle vouait une forte "admiration". Et bien qu'elle avait déjà eu une mauvaise expérience avec lui par le passé, elle l'avait suivi jusqu'à cette chambre d'hôtel. "Il m’a fait croire à une passion amoureuse et je l’ai naïvement cru", a-t-elle regretté.

A voir aussi: Philippe Caubère accusé de viol, le comédien parle d'une "relation amoureuse"

Avant de subir le viol dont elle l'accuse, elle a expliqué qu'il avait "simulé un malaise" qui l'avait "beaucoup inquiété". "«Ça va?» Lui ai-je demandé. «Tu as mal quelque part?» Il m’a répondu: «Putain, je suis amoureux »".

Mais ces "preuves d'affections", donnaient ensuite lieu à des violences et des brimades extrêmement éprouvantes pour la victime présumée. "Il m’appelait «Salope, maman!» quand il était en train de m’anéantir", s'est-elle souvenue.

"Il a usé de techniques de harcèlement moral très précises qui ont cassé mon intégrité : dévalorisation, culpabilisation, menaces de mort, volonté de m’isoler, chaud\froid, victimisation permanente… Les heures d’endoctrinement au téléphone, de récits qui réitéraient des chocs en cascades", a expliqué celle qui a rejoint le groupe féministe des Femen (puis l'a quitté) après cette agression dont elle dit alors été victime.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Philippe Caubère est visée par une plainte pour viol. C'est une ancienne Femen, Solveig Halloin, qui a porté plainte contre lui.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-