Le transport d’instruments de musique interdit dans le Morbihan, l'arrêté qui fait bondir

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Le transport d’instruments de musique interdit dans le Morbihan, l'arrêté qui fait bondir

Publié le 06/10/2020 à 11:17 - Mise à jour à 11:26
FRED TANNEAU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Les arrêtés préfectoraux portant sur la lutte contre la Covid-19 réservent parfois quelques surprises. Dans le Morbihan, on y lit que transport des instruments de musique est interdit.
 
C’est du moins ce que laisse entendre l’arrêté en date du 29 septembre, dont l’article 2 interdit « la tenue de rassemblements festifs à caractère musical et la circulation des véhicules transportant du matériel susceptible d’être utilisé pour une manifestation festive à caractère musical répondant à l'ensemble des caractéristiques énoncées à l'article R211-2 du Code de la sécurité intérieure ». 
 
A la lecture du document, le sang des musiciens morbihannais n’a fait qu’un tour. Ainsi le groupe Working Class Trio (via sa page Facebook) : 
 
« Au début on a cru que c’était une blague et après avoir vérifié sur le site de la préfecture, on s’est rendu compte que ce n’en était pas une ! »
 
Répétitions de groupes, écoles de musique, concerts… Même en l’absence de grand rendez-vous musicaux, les occasions de transporter du matériel sont évidemment nombreuses. 
 
« C’est complètement fou, on touche à nos libertés fondamentales »
 
Les rave-party dans le collimateur
 
Relayés par les médias locaux, les réactions outrées des musiciens sont logiquement parvenues aux oreilles du préfet du Morbihan, qui a apporté quelques précisions lundi. Ainsi peut-on désormais lire sur le site de la préfecture :
 
« Cet article vise à interdire les rassemblements de personnes dans des lieux non prévus à cet effet »
 
Plages, champs, carrières ou autre, l’arrêté préfectoral est donc destiné aux raveurs et autres amateurs de fêtes non autorisées. Le représentant de l’Etat dans le Morbihan explique ainsi que les musiciens qui rejoignent une manifestation musicale organisée ou tout simplement un cours de musique ne sont pas concernés par l’interdiction de transport des instruments. Ouf !
 
Un arrêté toujours flou
 
Ces explications n’ont cependant pas tout à fait rassuré les Bretons. Comment, en effet, les policiers et les gendarmes pourraient-ils faire le distinguo ? « Avec un arrêté aussi flou, ils nous verbaliseront », craignent certains. 
 
Des écoles de musique du Morbihan ont trouvé une parade et imprimé des attestations expliquant le pourquoi du transport du matériel. Voilà qui rappelle des souvenirs pas si lointains… 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le préfet l'a précisé : l'arrêté ne concerne pas les musiciens participant à des manifestations autorisées

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-