Le tueur en série pédophile visait les enfants pauvres

Le tueur en série pédophile visait les enfants pauvres

Publié le 22/11/2018 à 18:53 - Mise à jour à 18:56
© Dominique FAGET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme d'une vingtaine d'années surnommé "Sunil" par les médias indiens a été interpellé le 12 novembre pour le viol et le meurtre d'une petite fille. Il serait impliqué dans huit crimes similaires, accomplis selon un rituel particulièrement violent.

Il pourrait s'agir d'un des pires pédophiles et tueurs en série qu'ait connu l'Inde. Celui que les médias locaux ont surnommé "Sunil" n'a pourtant que 20 ans.

Le jeune homme a été interpellé le 12 novembre dernier pour le viol et le meurtre d'une enfant de trois ans. Des fait auxquels se sont ajoutés une extrême violence et qui auraient eu lieu à Gurugram, une ville proche de New Delhi.

Lors de son audition, le suspect aurait reconnu les faits, mais aussi révélé l'ampleur et l'horreur de ses crimes. Il est désormais suspecté de huit autres viols et meurtres commis sur des préadolescentes, commis selon un abject "rituel".

Il aurait eu pour habitude de briser une ou plusieurs jambe(s) de ses victimes avec une pierre avant de les violer, parfois avec un morceau de bois, puis de les tuer.

Voir: En Inde, le village d'un viol collectif dans l'œil du cyclone

Il choisissait ses victimes parmi les populations les plus pauvres, traînant aux alentours des bhandaras, des cuisines communautaires qui distribuent de la nourriture aux indigents les jours de fête religieuse. Une fois une enfant repérée, il l'attirait en lui proposant des friandises, selon la police.

Le plus ancien des neuf meurtres aurait eu lieu en 2016. Le sinistre mode opératoire avait rapidement mis les enquêteurs sur la piste d'un pédophile tueur en série. Mais la chasse à l'homme qui s'en est suivie a eu du mal à aboutir, "Sunil" vivant comme un vagabond, sans téléphone portable.

L'affaire rappelle que l'Inde a beaucoup de mal à limiter le nombre de viol, notamment concernant les enfants les plus pauvres. Quelques jours après cette arrestation, une sans-abris de deux ans a été enlevée et violée à New Delhi, puis laissée pour morte près d'une voie ferré. Un crime presque quotidien dans ce pays-continent.

Lire aussi:

Une fillette handicapée violée à mort par deux hommes

Un jeune homme tue sa mère et viole son cadavre sur "les conseils" d'un sorcier

Accusé d'avoir violé sa fille, il se coupe le pénis

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A 20 ans, le pédophile tueur en série aurait fait au moins neuf victimes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-