Lens: un homme de 59 ans poignardé à mort en pleine rue devant les passants

Lens: un homme de 59 ans poignardé à mort en pleine rue devant les passants

Publié le 27/05/2015 à 10:30 - Mise à jour à 10:37
©Lancelot Frédéric/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Un homme de 59 ans a été lardé de coups de couteau en pleine rue, devant les passants, mardi 26 à Lens. La victime est décédée des suites de ses blessures peu après l'agression.

Une agression sauvage, et vraisemblablement gratuite. Un homme âgé de 59 ans a été tué de plusieurs coups de couteau en pleine rue, mardi 26 à Lens. Selon les premiers éléments de l'enquête dévoilés par La Voix du Nord, l'agresseur aurait été pris d'un coup de folie et ne connaissait pas sa victime.

Il est aux alentours de midi, rue du 14 Juillet à Lens. Des témoins racontent qu'un homme déambule dans la rue, tenant des propos incohérents, parlant de Dieu selon certains. L'individu âgé de 31 ans aurait tenté tout d'abord de s'en prendre à une passante, mais qui réussit à lui échapper. Une information qui n'est toutefois pas encore confirmée par la police. Quoi qu'il en soit, l'agresseur se tourne ensuite vers un autre quidam, la victime.

Sans raison apparente, il se jette sur cet homme de 59 ans et le larde de coups de couteau. Les faits sont d'une violence inouïe, comme le raconte un témoin cité par La Voix du Nord: "j’ai vu un gars qui s’acharnait sur une personne au sol en lui donnant des coups de pied. J’ai crié d’arrêter, je ne pouvais rien faire...". Après avoir porté une dizaine de coups à sa victime, l'agresseur se serait assis sur le trottoir avant d'être interpellé par une patrouille de police qui passait par là.

Ayant immédiatement reconnu les faits, l'homme a été placé en garde à vue. De son audition, il ressort des motivations très floues, voire incohérentes, selon France 3 Nord-Pas-de-Calais.

Rapidement prise en charge par les pompiers et le SAMU, la victime a ensuite été transportée à l'hôpital de Lens. Grièvement blessé, le quinquagénaire n'a pas survécu et est décédé en fin de journée.

Malgré les témoins déjà entendus, les enquêteurs cherchent encore à déterminer avec précision le déroulé de l'agression. Toute personne susceptible de détenir des informations est priée d'appeler le commissariat de Lens au 03.21.13.50.00.

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des témoins racontent que l'agresseur tenait des propos incohérents avant de se jeter sur sa victime pour le tuer.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-