Calais et Grande-Synthe : les canoës retirés de la vente par Decathlon

Calais et Grande-Synthe : les canoës retirés de la vente par Decathlon

Publié le 22/11/2021 à 13:00
© Marcos Moreno / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

De nombreux accidents en mer ont eu lieu ces derniers temps près de Calais ; des migrants ont utilisé des embarcations de fortune pour traverser la Manche dans l’espoir de rejoindre l’Angleterre et avoir une vie meilleure. Des victimes sont malheureusement à déplorer. C’est pourquoi l’enseigne Decathlon ne veut pas prendre de risque et a décidé de retirer de ses rayons les canoës et kayaks de ses magasins de Calais et Grande-Synthe afin de limiter l'utilisation des embarcations inadaptées à la traversée de la Manche. 

« L'augmentation récente des tentatives de traversée a effectivement amené nos équipes de Decathlon Calais à s’interroger quant à la position à tenir sur la mise en vente de produits pouvant être détournés de leur usage sportif et servir d’embarcations pour traverser la Manche », peut-on lire dans le communiqué de Decathlon, publié dans La Voix du Nord. « Nous sommes attachés à ne jamais faire courir de risques à nos clients dans l’usage de nos produits, et ce quelles qu’en soient les circonstances. » Quant aux équipements techniques, ils sont toujours en vente, tels que les protections thermiques, les rames ou les gilets de sauvetage.

Cette décision a été prise localement, sans être supervisée par la préfecture du Pas-de-Calais. À noter qu’en octobre dernier, la sous-préfecture avait encadré la vente de carburants à emporter afin de contrôler l’utilisation des embarcations à moteur utilisés par les migrants souhaitant traverser la Manche.

Le magasin Decathlon de Grande-Synthe est également concerné par cette interdiction de vente de canoës et kayaks, car un camp de migrants est en train d’y être démantelé. Près d’un millier de personnes sont concernées. Ce démantèlement se déroule sous tension, notamment entre Paris et Londres, qui sont en désaccord sur la crise migratoire et sur le traitement des migrants sur le territoire français.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des migrants traversent la Manche sur des embarcations inadaptées.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-