Les quelque 840.000 élèves de CE2 bientôt testés en maths et en français

Les quelque 840.000 élèves de CE2 bientôt testés en maths et en français

Publié le 10/09/2015 à 11:45 - Mise à jour à 11:58
©Académie Toulouse/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Au cours prochaines semaines, quelques 840.000 élèves de CE2 des écoles publiques et privées seront testés en mathématiques et en français. Instaurées sous Nicolas Sarkozy et supprimées par la gauche en 2012, ces évaluations ont pour but d'aider les instituteurs à évaluer les forces et faiblesses des petits en ce début d'année scolaire.

Instaurées sous l’ère Sarkozy et supprimées dès l’arrivée au pouvoir de François Hollande, les évaluations sont de retour dans le primaire. Au cours des prochaines semaines, quelques 840.000 élèves de CE2 des écoles publiques et privées seront évalués en mathématiques et en français afin que leur instituteur puisse évaluer leurs forces ou difficultés en ce début d’année scolaire. Pour ces tests, les enseignants pourront puiser dans une banque de données mise à disposition sur Eduscol, le site des ressources pédagogiques du ministère de l’Education national.

"À la différence des évaluations précédentes", ces tests "ne sont pas faits pour alimenter les remontées statistiques vers les autorités académiques ou le ministère, mais pour aider les enseignants (...) à adapter leur outil pour faire progresser les enfants", assure la rue de Grenelle dans un communiqué publié sur son site officiel, en référence aux évaluations sous Nicolas Sarkozy.   

Instaurées en 2008 par Xavier Darcos, alors ministre de l’Education, les évaluations censées éclairer les professeurs sur le niveau de leurs élèves avaient soulevé de nombreuses polémiques. En effet, elles se déroulaient en fin d’années scolaires, trop tard donc pour changer quoi que ce soit. Qui plus est, les résultats étaient collectés au niveau national, faisant craindre un classement officieux des établissements scolaires. Elles avaient donc été supprimées dès le retour de la gauche au pouvoir en 2012.

S’il se félicite du fait que ces nouvelles évaluations aient lieu en début d’année de CE2, "ce qui nous change des précédentes qui intervenaient à des moments ô combien inutiles de l’année scolaire", le SNUipp, premier syndicat de l’enseignement primaire doute de leur pertinence.  En effet, selon lui, le retour de ces évaluations "montre une forme de défiance quant à la capacité des enseignants à évaluer leurs élèves". "Ne rendons-nous pas des livrets ou bulletins régulièrement visant à avertir les parents des acquisitions de leur enfant? N’adaptons-nous pas nos séances aux acquis préalables et aux progrès de nos élèves? A-t-on besoin que le ministère nous materne en nous imposant de nouvelles évaluations nationales?",  s’interroge-t-il dans un communiqué publié sur son site

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les CE2 seront bientôt évalués en maths et en français.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-