Les spéléologues espagnols bloqués dans un gouffre ont été retrouvés

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 10 février 2016 - 12:44
Image
Des gendarmes de la section spéléologie du peloton de haute montagne de l'Isère .
Crédits
©Jean-Pierre Clatot/AFP
Les secours ont pu entrer en contact avec les spéléologues disparus (image d'illustration).
©Jean-Pierre Clatot/AFP
Les sept spéléologues portés disparus dans le gouffre Mile, situé dans les Pyrénées, ont pu être secourus ce mercredi. Les équipes de sauvetage ont réussi à les atteindre à 300 mètres sous terre et ils devraient bientôt retrouver la surface

Ils sont toujours sous terre mais en vie. Sept spéléologues espagnols bloqués depuis mardi 9 au soir dans un gouffre au pied des Pyrénées, dans le sud-ouest de la France, ont été retrouvés ce mercredi 10 au matin sains et saufs à 300 mètres de profondeur, a-t-on appris auprès des autorités locales.

Une équipe de secours a pu pénétrer à l'intérieur du site. "La jonction a été faite. Ils sont toujours sous terre à 300 mètres mais ils sont vivants et épuisés", ont indiqué les gendarmes. Ils sont "tous sains et saufs mais fatigués", a déclaré à l'AFP Frédéric Rose, directeur de cabinet du préfet de Haute-Garonne. "On les met dans une zone de refuge pour ensuite les remonter" à la surface, a-t-il ajouté.

Les spéléologues, dont trois aguerris, âgés de 30 à 50 ans, avaient été surpris par la montée des eaux dans le gouffre Mile, dans une région montagneuse où pluie et neige ont sévi ces derniers jours. Le groupe comptait au départ de son expédition souterraine 15 personnes, dont huit avaient réussi à regagner la surface et à donner l'alerte vers 4h à la gendarmerie.

Les sept spéléologues manquants étaient attendus à la sortie du gouffre mardi soir vers 20h, mais n'avaient pas réapparu. Les secours ont été conduits par les pompiers, aidés des gendarmes spécialisés dans les interventions en haute montagne et en zone souterraine.

Le gouffre Mile, très prisé des spéléologues, est situé à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Toulouse.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.