Leur immeuble en flammes, ils sautent par la fenêtre et sont sauvés par un ado

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Leur immeuble en flammes, ils sautent par la fenêtre et sont sauvés par un ado

Publié le 11/11/2018 à 18:15 - Mise à jour à 18:17
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un mère de famille et ses deux enfants on sauté du deuxième étage de leur immeuble en feu ce dimanche matin à Marseille. Leur chute a été amortie par un matelas, posé là par un adolescent de 14 ans qui leur a évité le pire: ils n'ont été que légèrement blessés.

Plus de peur que de mal. Cinq personnes ont été légèrement blessées dans l'incendie d'un immeuble situé dans le quartier du Panier à Marseille, dans le deuxième arrondissement de la ville.

Les faits se sont déroulés ce dimanche 11 au matin, vers 8h30, dans la rue Michel Salvarelli.

Un immeuble pris feu et trois habitants, une mère de famille et ses deux enfants, ont même sauté par la fenêtre de leur appartement, situé au deuxième étage du bâtiment.

A voir aussi: Marseille - un balcon s'effondre en pleine marche blanche, 3 blessés légers

Heureusement, un adolescent de 14 ans appelé Mohammed a placé un matelas pour amortir leur chute: il leur ainsi sauvé la vie ou du moins évité d'être grièvement blessés. Il était aussi aidé de deux voisins et de policiers municipaux.

La petite famille a par la suite été prise en charge par les secours pour des blessures bénignes.

Selon les secours, le feu serait d'origine accidentelle: il aurait débuté au rez-de-chaussée et se serait très vite propagé dans le bâtiment, au point qu'un plancher s'est effondré.

Il n'a pas été indiqué si l'immeuble était dans un état d’insalubrité, le doute plane après les récents événements tragiques de la rue d'Aubagne où la façade d'un immeuble s'est effondrée en pleine rue.

Une enquête a été ouverte par la sécurité publique selon La Provence, les équipes chargées de l'affaire devront donc en élucider les circonstances.

A lire aussi:

Effondrements à Marseille : un 8e corps retrouvé, des experts dépêchés de Paris

La question du logement insalubre "ne concerne pas que Marseille", dit Denormandie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La mère et ses deux enfants se sont défenestrés pour s'échapper d'un immeuble en flammes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-