Liège: une étudiante française étranglée et poignardée, son voisin avoue le meurtre

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 octobre 2017 - 20:16
Image
Un policier belge de dos.
Crédits
©Dirk Waem/Belga/AFP
Aucune trace d'agression sexuelle n'aurait été retrouvée sur le corps (illustration).
©Dirk Waem/Belga/AFP
Louise, 24 ans, originaire du Mans, a été retrouvée morte chez elle à Liège où elle étudiait la médecine vétérinaire. Elle a été poignardé et étranglée. Un voisin connu de la justice pour plusieurs viols a été interpellé et a avoué les faits.

Une Française a été assassinée à Liège, où elle faisait ses études, ont révélé les médias belges. Le corps de Louise, 24 ans, originaire du Mans, a été découvert lundi 9 à son domicile, un "kot" (petit logement pour étudiants) situé dans le quartier de Longdoz. Son voisin a avoué le crime.

Ce fameux lundi, la jeune fille n'était pas venue en cours et demeurait injoignable. Plusieurs de ses proches se sont donc rendus chez elle dans la soirée, ont découvert son corps sans vie et ont prévenu la police. Une autopsie a été pratiquée mardi 10 et a révélé que la jeune femme avait été étranglée ainsi que poignardée au thorax. Par ailleurs, l'appartement n'aurait pas été fouillé ce qui aurait assez vite écarté la piste du crime crapuleux.

Les enquêteurs se seraient donc rapidement intéressé à un voisin de la victime. Un homme de 54 ans connu de la justice pour plusieurs viols et encore sous surveillance, porteur d'un bracelet électronique. Il a d'abord nié les faits mais "face à l'interrogatoire et aux incohérences pointées par les enquêteurs, il a reconnu son geste", a fait savoir le parquet de Liège, cité par France Bleu. Il a été placé sous mandat d'arrêt pour meurtre.

Selon Sudinfo.be, du sang aurait été retrouvé à son domicile ainsi que sur un vêtement se trouvant dans un sac poubelle jeté par ses soins. Il aurait été condamné à deux reprise pour viol en 2004 et 2006 avant d'être libéré en 2015. Cependant, aucune trace d'agression sexuelle n'aurait été relevée.

Les autorités belges ont averti leurs homologues français afin que ceux-ci préviennent la famille de la victime.

La jeune fille était en quatrième année de médecine vétérinaire à la faculté de Liège. 

À LIRE AUSSI

Image
Meuleuse-disqueuse-étincelles
Un père de famille massacre ses 2 petits garçons au couteau et à la disqueuse après une dispute conjugale
C'est un fait divers atroce qui secoue la Belgique. Samedi, au petit matin, un père de famille a massacré ses deux petits garçons, sans doute suite à une dispute conju...
02 octobre 2017 - 09:39
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.