Abordé par un faux Uber, un étudiant se fait dépouiller sous la menace

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Abordé par un faux Uber, un étudiant se fait dépouiller sous la menace

Publié le 29/11/2017 à 17:44 - Mise à jour à 18:02
© Franck Fife / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un étudiant de 21 ans a été arnaqué par un faux chauffer Uber mi-novembre. Il a accepté de monter dans sa voiture contre 10 euros d'essence puis s'est fait voler sa carte bleue sous la menace d'un couteau. Le suspect, rapidement arrêté grâce à des images de vidéosurveillance, a été relâché sous contrôle judiciaire.

Sa crédulité lui a coûté une mésaventure et quelques euros. Un jeune homme de 21 ans, étudiant à Lille, a été arnaqué et agressé par un faux chauffeur Uber le 18 novembre dernier selon un fait divers raconté par La Voix du nord.

Alors qu'il sortait de soirée rue Solférino, l'étudiant a été abordé par un autre jeune homme d'une vingtaine d'années à bord de sa voiture. Il a prétendu travailler pour Uber et a proposé à sa victime de le ramener chez lui contre 10 euros d'essence.

Sa "proie" a alors accepté de monter dans son véhicule et a même donné sa carte bancaire pour que son "chauffeur" puisse payer l'essence. Ce qui lui a coûté 37 euros et non 10.

Et aussi - Uber: une image sulfureuse forgée dans les scandales

En quittant la station-service, l'homme a pris la direction de Wattrelos et non de Lille. Il s'est ensuite arrêté à un distributeur d'argent et a menacé l'étudiant avec un couteau pour lui soutirer son code secret, en vue de lui vider son compte en banque.

Mais il n'a pu retirer que 100 euros, sa victime étant fauchée. Il lui a ensuite rendu sa carte et l'a abandonné là, au milieu de la rue à Wattrelos, et à son triste sort.

Le jeune homme a voulu porter plainte mais s'est rétracté. La Sûreté de Lille a tout de même pris l'affaire en main et a été en mesure de retrouver le faux chauffeur Uber grâce aux images de vidéosurveillance de la station essence où ils se sont arrêtés pour faire le plein.

Le suspect a été arrêté à Tourcoing au début de la semaine. Il a reconnu avoir emmené l'étudiant de 21 ans à Wattrelos mais a réfuté les menaces au couteau. Puis il a finalement été relâché, sous contrôle judiciaire.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un étudiant lillois a été agressé par un faux chauffeur Uber qui lui a pris sa carte bancaire pour vider son compte déjà à zéro. Il l'a ensuite abandonné loin de chez lui.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-