Limoges: un homme retranché en haut d'un arbre depuis mercredi soir

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Limoges: un homme retranché en haut d'un arbre depuis mercredi soir

Publié le 15/02/2018 à 10:27 - Mise à jour à 10:42
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis mercredi soir, un homme est retranché en haut d'un arbre devant l'hôtel de ville de Limoges (Haute-Vienne). Pour le moment, il n'a pas l'intention de descendre et n'a pas expliqué la raison pour laquelle il se trouve à cet endroit.

Nul ne sait la raison pour laquelle il s'y trouve. A Limoges (Haute-Vienne), un homme est retranché en haut du séquoia géant depuis mercredi 14 au soir, un arbre situé devant l'hôtel de ville. Alerté de la situation, les secours sont arrivés sur place aux alentours de 22h et tentent depuis de lui faire entendre raison. Ils ont levé le dispositif vers 2h du matin avant de revenir ce jeudi 15 aux aurores. Mais visiblement, l'homme ne souhaite pas rejoindre la terre ferme pour le moment. Il se trouve à 18 mètres au-dessus du sol.

"Il ne revendique rien de particulier, il n'a pas l'intention de descendre avant peut-être quelques jours", a expliqué à France Bleu un pompier précisant que la situation n'était pas des plus simples: "Dès qu'on s'approche trop près, il menace de sauter". Selon les informations rapportées par France info, il  aurait simplement déclaré qu'il était là pour "faire chier le monde".

Agé d'une quarantaine d'années, il ne serait pas équipé et pourrait donc tomber à tout moment. "On pensait mercredi soir qu'il avait une sorte de baudrier. Mais non. Il semble être à mains nues. Il n'est pas particulièrement assuré", a ajouté le pompier. Sur place, un important dispositif a été déployé. Les secours étaient toujours mobilisés ce jeudi matin.

Lire aussi - Perchée au sommet d'une grue, elle obtient de l'aide pour ses jumeaux autistes

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle qui avait eu lieu à Strasbourg en juin dernier. Deux mères de famille s'étaient elles aussi retranchées à plusieurs mètres de hauteur, cette fois-ci dans une grue. Elles réclamaient des auxiliaires de vie pour leurs enfants handicapés.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Limoges, un homme est retranché au sommet d'un arbre depuis mercredi soir.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-