Limoges: un policier soupçonné de viol sur une collègue placé en détention

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 mars 2018 - 21:26
Image
Dès 2018, les crédits affectés au parc immobilier de la police grimperont de 5% par rapport à 2017 pour s'établir à 196 millions d'euros et de 9% pour la gendarmerie (101 millions d'euros), selon le m
Crédits
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
Un policier de Limoges a été placé en détention provisoire après avoir été accusé de viol.
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
Un policier de 43 ans affecté à Limoges a été placé en détention provisoire après une mise en examen pour viol. L'information a été confirmée ce vendredi. La victime serait une collègue, ex-compagne du suspect.

Affaire embarrassante pour la police: un gardien de la paix de Limoges a été mis en examen pour viol et placé en détention provisoire. Les faits suspectés concernent l'une de ses collègues, visiblement une ex-compagne.

C'est France 3 Nouvelle-Aquitaine qui dévoile l'information, confirmée par les autorités de police de Limoges. Mi-janvier, une enquête approfondie de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN, la "police des polices") s'est focalisée sur le commissariat du quartier de La Bastide dans la préfecture de la Haute-Vienne. L'investigation a été déclenchée suite à une saisine lancée du procureur de la République qui ferait suite à un signalement du commissariat lui-même. En cause? Des "dysfonctionnements" dont la nature n'a pas été clairement expliquée.

Lire aussi: Père violeur, pédophilie, inceste et avortement: procès de l'horreur devant la cour d'assises de Limoges

L'ensemble des fonctionnaires de police ont été entendus par l'IGPN, et, à l'issue de ces auditions, des plaintes ont finalement été déposées. Un gardien de la paix de 43 ans était visé par les accusations.

Selon les premiers éléments dévoilés par France 3, le suspect est accusé de viol sur une adjointe de sécurité qui est aussi son ancienne compagne. La rupture entre les deux aurait été difficile. Les faits de viol se serait produits dans l'enceinte du bureau de police en 2017.

Le suspect est dans la police depuis une vingtaine d'années, et avait été affecté à Limoges depuis une dizaine d'années après un début de carrière en Seine-Saint-Denis. Le policier a été placé en détention provisoire à Angoulême. L'enquête se poursuit pour identifier d'autres victimes possibles, plusieurs collègues féminines ayant fait part d'attouchements sexuels. Le quadragénaire reste présumé innocent.

À LIRE AUSSI

Image
Une séance d'acupuncture.
Lyon: un acupuncteur accusé de viol et d'agressions sexuelles sur au moins trois patientes
Un acupuncteur de Lyon âgé de 44 ans est accusé d'avoir commis un viol et des agressions sexuelles sur au moins trois de ses patientes, en mars dernier. Il doit être d...
20 mai 2015 - 14:51
Société
Image
Des heurts pendant une manifestation contre la loi Travail.
Violences policières et bavures: l'IGPN va les recenser, mais pas les publier
Suite à la révélation, jeudi, de la création prochaine par la police d'un outil statistique pour recenser les bavures, l'IPNG a douché les espoirs des associations. Si...
08 avril 2016 - 12:59
Société
Image
Un Flash-Ball tenu par un policier.
Yvelines: l'IGPN saisie pour violences policières présumées (VIDEO)
Une interpellation filmée par une riveraine, le 16 octobre dernier à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), fait polémique. Alors qu'on peut y voir des policiers frapper un...
27 octobre 2015 - 09:44
Société