L'Indonésie envisage de créer une île-prison entourée de "crocodiles féroces"

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

L'Indonésie envisage de créer une île-prison entourée de "crocodiles féroces"

Publié le 10/11/2015 à 11:28 - Mise à jour à 11:38
©Digo Souza/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L’Indonésie envisage de faire surveiller les prisonniers arrêtés pour trafic de drogue par des crocodiles féroces. Budi Waseso, le chef de l'agence indonésienne de lutte contre les produits stupéfiants (BNN) a assuré qu'il trouverait les reptiles les plus dangereux possible pour éviter les évasions et lutter contre la corruption.

L'Indonésie envisage la création d'un nouveau type de pénitencier équipé pour lutter contre la corruption et éviter les évasions. Budi Waseso, le chef de l'agence indonésienne de lutte contre les produits stupéfiants (BNN), a proposé la construction d'une prison sur une île entourée de "crocodiles féroces", pour y incarcérer les trafiquants de drogue condamnés à mort.

Assurant qu'il se rendrait personnellement dans plusieurs régions de l'archipel pour trouver "les crocodiles les plus féroces", Budi Waseso espère que son projet sera accepté. "Nous allons mettre là-bas autant de crocodiles que possible. Je vais rechercher le type de crocodile le plus féroce".

Pour lui, faire garder l'établissement par des reptiles est plus sûr que d'engager des gardiens de prison, ces derniers pouvant trop souvent se laisser corrompre. "On ne peut pas soudoyer des crocodiles. On ne peut les convaincre de laisser s'évader des détenus", a-t-il expliqué. Aucune exécution n'est prévue pour le moment selon les autorités, qui détiennent le Français Serge Atlaoui depuis 2005.

Celui-ci avait été arrêté dans un laboratoire de cocaïne, alors qu'il avait, selon lui, été embauché pour installer des machines industrielles. Condamné à mort, les autorités françaises, dont le président de la République François Hollande, étaient parvenues à empêcher son exécution en avril dernier.

L'Indonésie a l'une des politiques les plus sévères au monde en matière de trafic de drogue, mais doit faire facee à un réseau de corruption très important parmi les trafiquants, les gardiens de prison et les policiers. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L’Indonésie envisage de faire surveiller ses trafiquants de drogue par des crocodiles.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-