Lisieux : une conductrice fauche trois piétons après avoir perdu le contrôle de son véhicule

Auteur(s)
B. Azaïs
Publié le 09 août 2015 - 16:02
Image
Un hélicoptère de la sécurité civile.
Crédits
©Flickr/Creative Commons
Une automobiliste fauche trois piétons dans le centre ville de Lisieux (photo d'illustration)
©Flickr/Creative Commons
Une conductrice de 63 ans a percuté trois piétons après s'être engouffrée dans la vitrine d'une pharmacie le 8 août. Les circonstances de cet accident restent pour le moment inconnues.

Un accident de la circulation survenu dans le centre ville de Lisieux (Calvados) a mobilisé une quinzaine de pompiers le 8 août dernier. Une conductrice âgée de 63 ans a en effet perdu le contrôle de son véhicule vers 15h et s'est engouffrée dans la vitrine d'une pharmacie avant de finir sa course sur le trottoir, où elle a percuté trois personnes ainsi qu'une voiture et une moto garées.

Une femme d'une quarantaine d'années est restée coincée inconsciente sous les roues du véhicule. Elle a ensuite été évacuée en urgence par l'hélicoptère de la sécurité civile de Seine-Maritime dans un état grave vers le CHU de Caen. Son pronostic vital ne serait pas engagé.

Un homme de 57 ans, grièvement blessé mais conscient a été transporté en urgence à l'hôpital de Lisieux, de même qu'une femme de 79 ans légèrement blessée et encore sous le choc. Les circonstances de cet accident restent encore inconnues. Très choquée, la conductrice a été incapable d'expliquer ce qui s'était passé. La circulation a été rétablie dans l'après-midi. L'accident s'est produit rue Fournet, non loin de la basilique Sainte-Thérèse. Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons qui ont fait perdre le contrôle de son véhicule à cette automobiliste.

Cet accident fait suite à celui survenu le 19 juin dernier dans la commune de Firfol, à l'entrée de Lisieux. Une piétonne de 56 ans s'était faite percuter par un bus scolaire qui roulait à une allure modérée. Les huit passagers ainsi que la conductrice s'en étaient sortis indemnes. Le pronostic vital de la piétonne était alors engagé. 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine