Loir-et-Cher: un TER percute une voiture sur un passage à niveau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Loir-et-Cher: un TER percute une voiture sur un passage à niveau

Publié le 18/12/2017 à 14:50 - Mise à jour à 14:58
©Flickr Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un voiture bloquée sur un passage à niveau a été percutée dimanche par un TER à Mennetou-sur-Cher, dans le Loir-et-Cher. L'accident qui est survenu quelques jours seulement après le drame de Millas, n'a pas fait de blessé.

Seulement trois jours après le drame de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, un autre accident a eu lieu entre un TER et un véhicule à un passage à niveau. Les faits se sont déroulés dans le Loir-et-Cher, à Mennetou-sur-Cher, dimanche 17.

C'est une voiture cette fois qui a été percutée par le train. Heureusement, les deux passagères ont eu le temps de se dégager du véhicule bloqué sur la voie avant l'impact, ainsi il n'y a eu aucun blessé. Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est une mauvaise manœuvre qui serait à l'origine de la collision.

A voir aussi: Accident de bus à Millas: une enquête pour homicides volontaires ouverte

D'après Le Parisien, la conductrice de la voiture n'arrivait pas à la dégager du passage à niveau et se serait extirpé de son véhicule accompagnée de la passagère alors que les barrières se fermaient et que le signal sonore retentissait déjà. Un problème technique est donc pour l'instant exclu.

La vingtaine de passagers du TER et leur conducteurs n'ont pas été blessés non plus et des transports routiers ont finalement conduits les voyageurs à leur destination puisque le trafic ferroviaire était interrompu.

Cet accident, cette fois-ci sans gravité, est survenu seulement trois jours après le drame de Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Pour rappel, un car scolaire a été percuté de plein fouet par un TER jeudi 14, là encore sur un passage à niveau. Pas moins de cinq enfants ont perdu la vie et quinze autres ont été blessés.

L'enquête n'a toujours pas déterminé si les barrières s'étaient baissées ou pas au moment de l'accident, les témoignages divergent.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le train a percuté une voiture à un passage à niveau sans faire de blessé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-