Loire-Atlantique: deux chasseurs blessés par un sanglier lors d'une battue

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Loire-Atlantique: deux chasseurs blessés par un sanglier lors d'une battue

Publié le 25/10/2018 à 16:02 - Mise à jour à 16:24
© Tobias Schwarz / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux chasseurs ont été grièvement blessés par un sanglier alors qu'ils participaient à une battue mercredi à Frossay en Loire-Atlantique. Transportés à l'hôpital immédiatement, leur pronostic vital n'est plus engagé.

La battue au sanglier a viré au drame. Deux chasseurs ont été grièvement blessés mercredi 24 au matin alors qu'ils participaient à une battue au sanglier à Frossay en Loire-Atlantique. C'est l'animal qui les a chargés avant d'être abattu.

Les deux hommes ont été emmenés d'urgence à l'hôpital. Leur pronostic vital n'était plus engagé ce jeudi 25.

Jean-Pierre Lucas, président de la société de chasse Saint-Hubert, organisait la battue mercredi. Il a fait le récit de l'incident qui aurait pu coûter la vie aux deux chasseurs dans les colonnes de Ouest-France.

A voir aussi: Série d'accidents de chasse - la négligence des chasseurs première cause de morts

Les faits se sont produits à la sortie du bourg, en direction de Migron. "Des sangliers avaient été signalés, car beaucoup de terres ont été labourées", a précisé Jean-Pierre Lucas.

Le premier chasseur, chargé de mener les chiens, a débusqué le sanglier. Mais l'animal, certainement apeuré, "est sorti de derrière un buisson et l’a chargé direct". "Il a eu la jambe ouverte et le genou très abîmé".

Directement après, le sanglier est arrivé face à la première ligne de tir. Là d'autres chasseurs l'ont visé: "il a été tiré et a pris au moins quatre balles", a précisé le président de la société de chasse.

Sauf que l'histoire ne s'est pas arrêtée là. Comme le veut la règle, les chasseurs se sont alors approchés de la bête mourante pour l'achever. "Mais le premier tireur, un chasseur de Rouans, a été chargé, il n’a rien pu faire. Il a été lacéré par le sanglier sur tout le corps. La bête s’est acharnée sur lui, je dirai qu’il a au moins une vingtaine de plaies", a expliqué Jean-Pierre Lucas, très ému.

Les secours sont arrivés sur les lieux et ont pris en charge les deux chasseurs blessés. Par chance, aucun de leurs organes vitaux n'a été touché.

Une enquête de gendarmerie a aussi été ouverte pour vérifier que toutes les consignes de sécurité ont bien été respectées lors de cette battue. "Je ne devrais pas être inquiété. C’est un accident imprévisible", a tenu à ajouter Jean-Pierre Lucas qui s'inquiète par ailleurs de la recrudescence des sangliers dans le secteur: "un fléau".

"Pas plus tard que la semaine dernière, on a plié une voiture en rentrant d’une battue. Un gros sanglier a coupé la route sans qu’on ne le voie. Heureusement, on avait un 4x4. (…) J’ai entendu parler d’un gars chargé en ramassant des champignons", s'est-il alarmé.

Il y a quelques jours seulement, un véliplanchiste a même été approché par l'un de ces animaux alors qu'il était dans la mer à Saint-Michel-Chef-Chef, à une vingtaine de kilomètres de là.

"On nous dit de les chasser, mais il faut déjà les attraper, et avec ce genre d’incident, il va falloir trouver les chasseurs…".

A lire aussi:

Des surfeurs accusent des chasseurs de leur avoir tiré dessus

Ariège: un cycliste grièvement blessé par un chasseur

Des chasseurs abattent un éléphant et se font charger, la vidéo fait scandale

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux chasseurs ont été chargés par un sanglier lors d'une battue.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-