Loire-Atlantique: il avait lancé un compte à rebours pour décapiter sa mère à minuit

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loire-Atlantique: il avait lancé un compte à rebours pour décapiter sa mère à minuit

Publié le 02/01/2018 à 20:42 - Mise à jour à 20:44
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un trentenaire a tué sa mère dimanche soir, à Remouillé en Loire-Atlantique, pendant le réveillon du Nouvel An. Il avait mis en ligne un compte à rebours où il annonçait sa décapitation à minuit. Le père a aussi été blessé mais ses jours ne sont plus en danger.

C'était une exécution préméditée. Dimanche 31, à Remouillé près de Nantes en Loire-Atlantique, un homme de 34 ans a attaqué ses parents à coups de couteau pendant le réveillon du Nouvel An. Dans un premier temps, les enquêteurs ont pensé à un coup de folie puisque le trentenaire souffre d'antécédents psychiatriques. Mais le crime était semble-t-il minutieusement préparé.

Selon Ouest-France, l'individu avait annoncé la décapitation de sa mère, Thérèse Hamelin, sur un compte à rebours qu'il avait posté sur Internet. A minuit pile, il voulait l'assassiner. Son message ne parlait pas de son père, qui a sans doute voulu s'interposer entre son fils et son épouse.

La mère, qui était âgée de 70 ans, est décédée. Et le père, qui a reçu plusieurs coups de couteau, a été transporté en urgence à l'hôpital. Ses jours ne sont plus en danger.

Lire aussi: Etats-Unis - il tue une partie de sa famille lors du réveillon du Nouvel An

Le meurtrier a été arrêté par les forces de l'ordre sans opposer de résistance. Ce compte à rebours, que les enquêteurs sont encore en train d'examiner, pourrait indiquer qu'il y a eu préméditation. Le suspect devait être présenté à un juge d'instruction ce mardi 2 avant d'être certainement mis en examen et écroué.

A noter que le drame a eu lieu devant les yeux de plusieurs convives. Monsieur et Madame Hamelin avaient invité trois couples d'amis à passer le réveillon du Nouvel An avec eux. Leur fils a souhaité venir au dernier moment. Ce sont les invités, qui s'étaient réfugiés chez des voisins, qui ont appelé les autorités.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme avait mis en ligne un compte à rebours annonçant la décapitation de sa propre mère.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-