Loiret: il viole sa femme et frappe ses enfants à peine sorti de prison

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Loiret: il viole sa femme et frappe ses enfants à peine sorti de prison

Publié le 20/08/2018 à 20:58 - Mise à jour à 20:59
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un quadragénaire de Montargis, dans le Loiret, a été arrêté vendredi. Il est soupçonné d'avoir violé son ancienne compagne et d'avoir frappé ses deux enfants de six et neuf ans. Une semaine plus tôt, il était libéré de prison où il avait purgé une peine de 19 mois pour des violences sur sa compagne.

A peine sorti, il risque de repasser par la case prison. Un quadragénaire a été arrêté vendredi 17 à Montargis dans le Loiret. Il a par la suite été mis en examen pour viols et violences aggravées.

L'homme de 40 ans sortait à peine de prison: il était sorti vendredi 10 après 19 mois pour des violences sur son ex compagne.

Il était alors en liberté conditionnelle lorsqu'il s'est rendu chez son ex-femme lundi 13, chose qui lui était pourtant totalement défendu. Mais leurs "retrouvailles" ont mal tourné selon France Bleu Orléans.

A voir aussi: Viol et meurtre d'une octogénaire dans le Loiret - un suspect arrêté

L'ancien prisonnier a fait preuve de violence envers ses deux enfants de six et neuf ans mais aussi de leur mère qui l'accuse d'ailleurs de l'avoir forcé à avoir des relations sexuelles avec lui.

Durant trois jours, les deux petits et leur mère ont dû subir un calvaire avec ce père et ex-compagnon accusé d'être violent. C'est finalement la visite d'une assistante sociale qui les a sauvé. La travailleuse sociale s'est très vite rendue compte de la gravité de la situation et a aussitôt prévenu la police.

L'homme a donc été arrêté et très vite mis en examen pour viols et violences aggravées dimanche 19 dans l'après-midi. Il a été écroué très peu de temps après.

A lire aussi:

Fêtes de Bayonne: le Landais accusé de viol par une Britannique dément

Cambriolage, viol et antisémitisme à Créteil en 2014: jusqu'à 16 ans de prison pour les agresseurs

Un médecin condamné à 10 ans de prison pour le viol de 32 patientes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme accusé d'avoir violé sa femme et frappé ses enfant était sorti de prison une semaine auparavant.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-