Londres: une voiture fonce sur les fidèles d'une mosquée, 3 blessés (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Londres: une voiture fonce sur les fidèles d'une mosquée, 3 blessés (vidéo)

Publié le 19/09/2018 à 11:48 - Mise à jour à 11:59
©Giusepe Cacace/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une voiture, à bord de laquelle se trouvaient quatre personnes qui proféraient des insultes islamophobes, a foncé sur des fidèles devant une mosquée de Londres (Angleterre). Trois hommes ont été blessés. Les suspects sont en fuite. Une enquête a été ouverte.

Un homme d'une cinquantaine d'années a été sérieusement blessé à la jambe dans la nuit de mardi 18 à ce mercredi 19 à Londres (Angleterre) lorsqu'une voiture a foncé délibérément sur les fidèles d'une mosquée du quartier de Brent (nord-ouest de la ville).

Deux autres jeunes hommes, âgés d'à peine 20 ans, ont également été légèrement blessés.

Selon les nombreux témoins cités par les médias britanniques, dont The Guardian, quatre individus -trois hommes et une femme, d'une vingtaine d'années et visiblement fortement alcoolisés- étaient à bord de ce véhicule (un Nissan Juke de couleur rouge) et hurlaient des insultes islamophobes.

Ils auraient été vus peu de temps avant le drame en train de boire de l'alcool et de prendre de la drogue sur un parking à proximité de la mosquée.

Lire aussi: l'auteur de l'attaque près d'une mosquée de Londres reconnu coupable de meurtre

Une enquête a été ouverte pour retrouver ces quatre suspects, qui sont ce mercredi matin toujours en fuite.

La police britannique a pour l'heure écarté la piste terroriste et se concentre sur la thèse du "crime de haine".

Un porte-parole de l'association Hussaini, qui avait organisé une conférence dans cette mosquée, a déclaré que cette attaque ressemblait fortement à une "agression islamophobe préméditée".

Voir ci-dessous une vidéo  publiée par The Sun de la panique après l'attaque:

Et aussi:

Mons-en-Barœul: interpellation de l'homme qui a lancé sa voiture contre la mosquée (photos)

Nord: une voiture percute volontairement les portes d'une mosquée (photo)

Haute-Garonne: l'imam agressé dans sa mosquée pendant la prière

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une voiture a foncé dans la nuit de mardi et mercredi sur les fidèles d'une mosquée de Londres, faisant au moins trois blessés. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-