Longwy: une interpellation tourne mal, deux policiers fuient une dizaine d'individus

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Longwy: une interpellation tourne mal, deux policiers fuient une dizaine d'individus

Publié le 05/08/2018 à 10:40 - Mise à jour à 10:45
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux policiers ont été pris à partie samedi à Longwy alors qu'ils interpellaient une jeune. Un chargeur de pistolet leur a été volé.

Les deux policiers ont dû battre en retraite. Une interpellation a dégénéré dans la nuit de vendredi 3 à samedi 4 à Longwy en Meurthe-et-Moselle. Alors qu'ils tentaient d'appréhender un jeune homme, deux fonctionnaires de police se sont repliés face à une dizaine d'individus véhéments.

Selon France Bleu Lorraine Nord, qui révèle l'information, les deux policiers ont été pris à partie vers 1h du matin alors qu'ils revenaient d'une intervention. Un jeune homme particulièrement agité les a copieusement insultés et les a menacés. Les fonctionnaires ont alors décidé de procéder à son interpellation mais l'individu a résisté et a appelé à l'aide. Ses cris ont été entendus par une dizaine de jeunes hommes qui ont rapidement encerclés les forces de l'ordre. Ces derniers ont fait usage de leurs matraques télescopiques pour maintenir leurs adversaires à distance.

Voir - Agression d'un couple de policiers: prison ferme pour deux frères

Certains des assaillants ont tenté de voler les armes à feu des deux policiers. Les fonctionnaires ont alors été contraints de battre en retraite et de laisser filer le jeune qu'ils tentaient d'interpeller en attendant des renforts.

Une fois l’altercation terminée, les deux agents se sont rendus compte qu’un chargeur de pistolet contenant 14 cartouches leur avait été volé. Dans un communiqué publié samedi 4 sur leur compte Facebook, le syndicat Unité SGP Police FO a réagi, dénonçant la "haine du flic": "Il est de plus en plus difficile de répondre aux attentes légitimes de la population et le service public s’en trouve diminué. Nous attendons des sanctions exemplaires contre ces agresseurs et nous soulignons le professionnalisme des collègues qui a empêché un drame".

Une enquête a été ouverte.

Lire:

Agression de policiers à Othis: "un contre-feu" à la mort d'Aboubakar Fofana à Nantes

Un policier de Vitry agressé par deux jeunes en dehors de son service

Agression d'un policier à Aulnay-sous-Bois: une vidéo mettrait en cause le fonctionnaire de la BAC

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux policiers ont été pris à partie par une dizaine de jeunes samedi à Longwy.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-