Lot-et-Garonne: un agriculteur agressé par un homme qui a crié "Allah Akbar"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lot-et-Garonne: un agriculteur agressé par un homme qui a crié "Allah Akbar"

Publié le 19/06/2017 à 12:56 - Mise à jour à 13:01
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans le Lot-et-Garonne, un agriculteur de 56 a été attaqué dimanche soir dans son champ par un homme armé d'un couteau. Selon les dernières informations divulguées, l'agresseur aurait crié "Allah Akbar" lors de l'attaque.

Sa soirée a viré au cauchemar. A Laroque-Timbaut (Lot-et-Garonne), un agriculteur de 56 ans s'est fait poignarder dimanche 18 au soir par un homme soupçonné d'être radicalisé. Gravement blessé à un bras, le quinquagénaire a rapidement été emmené aux urgences où il s'est fait opérer. Son pronostic vital ne serait pas engagé.

Les faits se sont déroulés aux alentours de 21h. Agé d'une trentaine d'années, l'agresseur est arrivé sur les lieux en scooter. Il est ensuite descendu de son véhicule avant de s'approcher de la moissonneuse-batteuse où se trouvait l'agriculteur. Une altercation aurait alors éclaté entre les deux hommes et c'est au moment où la victime est descendue de son engin que les choses auraient dégénéré.

L'assaillant lui a alors asséné un violent coup de couteau à l'épaule. Et selon les premières informations rapportées, il aurait crié "Allah Akbar" juste avant de l'attaquer. Fort heureusement pour la victime, un autre agriculteur est arrivé pour lui porter secours, faisant fuir l'agresseur.

Ce dernier a d'ailleurs été interpellé peu de temps après, sur son scooter. Il est actuellement en garde à vue, de même que deux autres personnes qui se trouvaient à bord d'une voiture à proximité, selon les informations du Parisien.  D'après les premiers éléments de l'enquête, confiée à la brigade de recherches d'Agen, l'agresseur reprochait à la victime de faire beaucoup trop de bruit avec sa moissonneuse-batteuse. Et à en croire les informations rapportées par Le Dauphiné, il portait sur lui une autre arme, non utilisée lors de l'agression.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le quinquagénaire a rapidement été emmené aux urgences où il s'est fait opérer.

Newsletter





Commentaires

-