Lot-et-Garonne: un gendarme mortellement percuté par un train

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lot-et-Garonne: un gendarme mortellement percuté par un train

Publié le 18/08/2015 à 12:58 - Mise à jour à 13:43
©Chamussy/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Dans le Lot-et-Garonne, un gendarme âgé de 47 ans a été mortellement percuté, lundi 17 au soir, par un train. Selon des témoins, il aurait forcé l'entrée d'un passage à niveau automatique alors que ses barrières étaient abaissées. Le drame a provoqué de fortes perturbations de trafic sur la ligne Bordeaux-Toulouse.

Un homme de 47 ans a été mortellement percuté, lundi 17 au soir, par un train qui reliait Bordeaux à Toulouse à un passage à niveau, près de Marmande, dans le Lot-et-Garonne. Ce drame a provoqué de fortes perturbations sur la ligne Bordeaux-Toulouse

Il était environ 18h05, quand Philippe Marty, gendarme à la brigade motorisée de Marmande seul à bord d'un véhicule, aurait, selon des témoins, tenté de franchir le passage à niveau automatique en "slalomant entre les barrières abaissées", rapporte Sud Ouest. Alors qu'il s'engageait sur les voies, sa Wolkswagen Transporter a été happée par un train Intercités qui s'apprêtait à rentrer en gare de Marmande.

Le véhicule a alors été traîné sur plusieurs mètres avant d'être projeté sur le côté, arrachant au passage la clôture d'une habitation voisine. La violence du choc a été telle que le conducteur a été éjecté du véhicule, dont la partie avant était totalement détruite.

Immédiatement dépêchés sur place, les pompiers n'ont pu que constater le décès de la victime, morte sur le coup. Une enquête a été ouverte afin de déterminer pour quelle raison elle s'était engagée alors que les barrières du passage à niveau étaient abaissées.

Le train, quant à lui, n'a a stoppé sa course qu'au passage à niveau suivant et, fort heureusement, les 200 à 250 passager à son bord sont tous sains et saufs. Malgré tout, deux personnes qui avaient vu l'accident de leur propres yeux ont été conduites dans un état de choc au centre hospitalier de Marmande, toujours selon Sud Ouest.

Les autres ont également dû descendre du train, la motrice de ce dernier ayant été endommagée par la collision. Ainsi, en attendant que les techniciens sur place ne résolvent le problème, la SNCF a mis en place un service de bus de substitution pour évacuer ses passagers vers les gares les plus proches.

D'autres liaisons ont également été concernées: "le train suivant parti de Bordeaux à 18h47 a été annoncé avec 2h45 de retard tandis que le TER qui relie Bordeaux à Agen a été supprimé", révèle le site Actu Côté Toulouse. Les passagers de ce train ont donc également été acheminés par autobus. Ce mardi matin, la circulation avait repris normalement. 

 

Auteur(s): RT


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Dans le Lot-et-Garonne, un homme qui s'était engagé dans un passage à niveau alors que les barrières étaient abaissées a été mortellement percuté par un train. (Image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-