Lot-et-Garonne: un homme, recherché pour le meurtre d'un retraité, se suicide dans un centre des impôts

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lot-et-Garonne: un homme, recherché pour le meurtre d'un retraité, se suicide dans un centre des impôts

Publié le 09/11/2017 à 15:40 - Mise à jour à 15:47
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme recherché par les forces de l'ordre car soupçonné d'avoir tué un retraité, s'est suicidé ce jeudi à Tonneins dans le Lot-et-Garonne. Son corps a été découvert dans les toilettes d'un centre de perception.

Les habitants de la paisible commune de Tonneins ont été réveillés par un important dispositif de gendarmerie ce jeudi 9 au matin. En effet, un homme de 59 ans habitant cette commune du Lot-et-Garonne, s'est donné la mort dans les toilettes du centre des impôts de la ville rapporte Sud-Ouest.

"Un homme s'est présenté ce jeudi matin à la perception de cette petite ville du Lot-et-Garonne située à 35 kilomètres d'Agen et a demandé à utiliser les toilettes de l'établissement où il s'est suicidé en utilisant une arme de poing", a fait savoir une source policière.

L'individu était soupçonné par les forces de l'ordre d'avoir abattu un retraité de 67 ans mercredi 8 au soir sur la commune de Saint-Pardoux-du-Breuil. C'est la femme de la victime qui a découvert le corps son mari dans une allée de leur maison et qui a averti les forces de l'ordre.

"J’ai entendu crier, hurler: +Mais comment c’est possible de faire quelque chose comme ça?+ J’ai alors compris qu’il se passait quelque chose de très grave. Je n’ai pas dormi de la nuit", a témoigné un voisin au journal régional.

La victime, "passionnée de voitures anciennes et possédant un atelier de réparation de véhicules, Le Relais Marmandais, route de Bordeaux à Marmande, aurait été touché par plusieurs impacts de balles", souligne Sud-Ouest.

On ignore encore si les deux hommes entretenaient un contentieux particulier, néanmoins le meurtrier présumé qui s'est suicidé ce jeudi matin connaissait d'importantes difficultés financières selon des sources proches de l'enquête citées par des médias locaux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme qui s'est donné la mort est soupçonné d'homicide.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-