Lot: la balle d'un chasseur traverse leur voiture

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lot: la balle d'un chasseur traverse leur voiture

Publié le 18/12/2018 à 10:12 - Mise à jour à 10:17
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux personnes qui circulaient sur une petite route de campagne près de Cahors, dans le Lot, ont eu la surprise de voir la balle d'un chasseur traverser leur voiture dimanche dans l'après-midi. Un chasseur a été interpellé après les faits.

Le bilan aurait pu être lourd. Le conducteur et le passager d'une voiture, qui circulaient sur un chemin départemental près de Cahors dans le Lot dimanche 16, ont vu la balle d'un chasseur traverser leur véhicule.

Les faits se sont déroulés vers 15h30 dans l'après-midi. Le projectile de gros calibre est entré par la carrosserie juste au dessus de la vitre arrière droite pour ressortir par le pavillon.

Les vitres ont été brisées par l'impact de la balle selon France Bleu Occitanie. Par chance, personne n'a été blessé mais le bilan aurait pu être dramatique: à l'arrière de la voiture se trouvait un siège pour bébé, vide à ce moment là.

A voir aussi: Le chasseur pense tirer sur une bécasse, il blesse un joggeur

Les gendarmes de Saint-Géry ont rapidement été appelés sur les lieux. Il s'est avéré que la balle venait d'une battue qui était organisée dans les environs. Le responsable de la chasse ainsi que plusieurs chasseurs ont été interrogés par les militaires.

C'est ainsi qu'un des participant à la battue, âgé de 57 ans et originaire des Hautes-Pyrénées, a reconnu avoir tiré sur un sanglier qu'il venait de voir de l'autre côté de la route lorsque la voiture est passée.

Il a donc été interpellé et placé en garde à vue. Il sera prochainement convoqué par le tribunal correctionnel de Cahors et jugé pour mise en danger d'autrui par violation manifestement délibérée d'une obligation réglementaire de sécurité et de prudence.

A lire aussi:

Moselle: une vingtaine de sangliers se noient lors d'une partie de chasse

Yonne: Un chasseur en blesse grièvement un autre en visant un sanglier

Accidents de chasse et promeneurs: où les chasseurs ont-ils le droit de tirer?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ils circulaient en voiture lorsque la balle d'un chasseur a traversé leur véhicule.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-