Lot: un enfant de 10 ans mort sur un terrain de foot, après un choc à la tête en plein match

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Lot: un enfant de 10 ans mort sur un terrain de foot, après un choc à la tête en plein match

Publié le 27/02/2017 à 07:15 - Mise à jour à 07:16
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant de 10 ans a perdu la vie en jouant au football samedi à Lissac-et-Mouret (Lot). Il a été percuté accidentellement à la tête par un membre de l'équipe adverse, et ne s'est jamais réveillé.

C'est un drame terrible qui a frappé un jeune garçon de dix ans, alors qu'il disputait samedi 25 un match de football. L'enfant est brusquement décédé après un choc sur la pelouse du stade.

Il était 15h30 ce jour-là sur le terrain de Lissac-et-Mouret, dans le département du Lot, lorsqu'une équipe de jeunes de moins de 11 ans du club de l'Entente Foot Azur Cardaillac affronte leurs homologues de Lacapelle-Marival. C'est lors d'une action de jeu que la tragédie se produit. La jeune victime, qui évolue au poste de gardien de but, est percutée à la tête par un autre joueur. Le choc est si violent pour l'enfant que ce dernier perd immédiatement connaissance. Selon les premiers témoignages, le joueur adverse n'a pas blessé volontairement le portier adverse. Essayant de stopper sa course, il a mis les genoux en avant, au moment où la malheureuse victime se couchait pour rattraper un ballon roulant vers elle.

Les pompiers interviennent pour essayer de réveiller l'enfant sur l'herbe du stade municipal. Sans succès. Et les choses vont aller de mal en pis. Le garçonnet fait en effet un arrêt cardiaque. Vers 18 heures, presque trois heures après l'incident, il est transporté en hélicoptère par le Samu vers l'hôpital pour enfants de Purpan à Toulouse. Son état est alors jugé très grave et son pronostic vital est engagé.

Malheureusement, malgré les soins qui lui ont été prodigués dans une unité spécialisée, le garçon ne reprendra jamais connaissance. Il décédera de ses blessures dimanche 26.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pompiers ont essayé de secourir l'enfant sur le terrain mais n'ont rien pu faire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-