L’ouragan Earl menace l’Amérique centrale

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

L’ouragan Earl menace l’Amérique centrale

Publié le 04/08/2016 à 12:46 - Mise à jour à 12:56
©AP/Sipa/NASA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La tempête tropicale Earl s’est transformée en ouragan et se dirige vers l’Amérique centrale. Certains pays comme le Belize et le Mexique ont déjà prévus des abris et des évacuations.

De nombreux pays d’Amérique centrale sont en alerte ce jeudi 4 en raison de l’arrivée certaine sur leurs terres de l’ouragan Earl, qui a déjà touché dans la nuit les côtes de Belize, accompagné de pluies diluviennes et de vents de 130 km/h. Cela indique que l’ouragan est désormais de catégorie 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5, ont indiqué les météorologues américains dans leur dernier bulletin.

L’ouragan n’était jusque là qu’une tempête tropicale mais s’est transformée mercredi à son passage par les Caraïbes. Le Mexique, le Guatemala et le Honduras se sont placés en état d’alerte. Selon le Centre Américain de surveillance des ouragans (NHC), Belize semblait être le pays le plus menacé.

"Le centre de Earl continuera de passer vers les Bay Islands du Honduras ces prochaines heures puis devrait toucher terre à Belize ce soir ou tôt jeudi", écrit le NHC. Dans ce petit pays, dès mercredi, les aéroports et les ports ont été fermés, les opérations gouvernementales non urgentes suspendues et des abris ont été ouverts pour les éventuels évacués.

La Guatemala voisin, qui devrait être moins affecté par cet ouragan, a par avance proposé de l’aide humanitaire si Belize en avait besoin. Les autorités guatémaltèques ont quant à elles placé en alerte orange les départements de Peten et Izabal, dans le nord, et repéré "des endroits élevés vers lesquels la population pourrait être évacuée en cas d’inondation".

Au Honduras, c’est la zone située dans la mer des Caraïbes qui a été placée en alerte rouge. Le Mexique devrait être touché par des fortes précipitations et du vent. Trois cent familles vivant sur les bords du Rio Hondo, frontière naturelle avec le Belize, ont été évacuées.

La saison des ouragans dans l’Atlantique-Nord en 2016 devrait être légèrement plus active que celle des trois dernières années, selon les prévisions de l’Agence américaine océanique et atmosphérique.  Quatre à cinq tempêtes pourraient devenir des ouragans, dont un ou plusieurs pourraient atteindre les catégories 3, 4 ou 5 avec des vents d’au moins 178 km/h. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ouragan est pour l'instant de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-