Lozère: une jeune femme invente son enlèvement pour passer un week-end coquin avec son amant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lozère: une jeune femme invente son enlèvement pour passer un week-end coquin avec son amant

Publié le 28/07/2017 à 11:49 - Mise à jour à 14:04
©Xavier Leoty/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un important dispositif a été mobilisé le week-end dernier pour retrouver une jeune femme de 25 ans portée disparue. Elle avait en fait tout inventée pour une escapade coquine avec son amant, qui serait un homme politique selon les enquêteurs.

Les gendarmes de Lozère et de Haute-Loire ont été mobilisés tout le week-end du samedi 22 et dimanche 23 pour retrouver une jeune femme victime d'une tentative d'enlèvement. La Lozérienne de 25 ans, originaire de Rieutort-de-Randon en Occitanie, avait disparu samedi après-midi. Elle avait envoyé des messages à son compagnon expliquant qu'elle avait été enlevée, mise dans le coffre d'une voiture et enfermée dans un lieu inconnu rapporte Midi Libre. Finalement relâchée par ses ravisseurs, elle a été retrouvée dimanche aux alentours de 18h à Saint-Chély-d'Apcher, non loin de sa commune.

Une cinquantaine de militaires épaulés par un hélicoptère, qui a survolé le nord de la Lozère jusqu'au Puy-en-Velay pendant plusieurs heures, ont mené des recherches tout le week-end.

Ils n'avaient aucune chance de la retrouver puisque la jeune femme avait menti. En effet, face à plusieurs éléments troublants, les enquêteurs ont découvert que la jeune femme avait tout inventé pour que son petit-ami ne découvre pas qu'elle était partie tout le week-end avec son amant. Selon les enquêteurs, il s'agirait d'un homme politique dont l'identité demeure encore aujourd'hui secrète.

En garde à vue, elle a reconnu avoir raconté une histoire inventée de toute pièce, il n'y a donc jamais eu de tentative d'enlèvement. Pour ces faits, la jeune Lozérienne est convoquée au tribunal correctionnel de Mende le jeudi 9 novembre prochain. Elle est accusée de "dénonciation mensongère".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes ont menées des recherches tout le week-end pour retrouvée la jeune femme, qui n'avait finalement pas disparu. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-