Lumigny-Nesles-Ormeaux: un père de famille projette volontairement son véhicule contre un camion, il meurt avec ses deux enfants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lumigny-Nesles-Ormeaux: un père de famille projette volontairement son véhicule contre un camion, il meurt avec ses deux enfants

Publié le 26/07/2017 à 12:20 - Mise à jour à 12:25
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un dramatique accident de la route s'est produit, mardi à hauteur de Lumigny-Nesles-Ormeaux (Seine-et-Marne). Un père et ses deux enfants sont décédés dans un face à face, a priori volontaire, avec un camion.

Un père de famille de 63 ans et ses deux enfants, une petite fille de 4 ans et un petit garçon de 5 ans, ont péri dans un accident de voiture, mardi 25 au soir, en Seine-et-Marne selon une information dévoilés par RTL. C'est la mère de famille qui a prévenu la police en soirée après que son mari lui a fait part de son intention de mettre "un terme à leur relation". Elle s'était particulièrement inquiétée "après avoir retrouvé une lettre dans laquelle le père faisait part d'intentions suicidaires" précise la radio. Elle a fait savoir aux forces de l'ordre que son époux était violent.

L'homme avait quitté le domicile conjugal avec ses deux enfants plus tôt dans la journée. Il était 21h15 quand la Citroën Évasion qu'il conduisait s'est déportée sur la RD 231 à Lumigny-Nesles-Ormeaux. Le monospace a percuté de plein fouet un poids lourd qui roulait dans l'autre sens de circulation. Selon les premiers éléments de l'enquête, le père de famille se serait jeté volontairement contre le camion pour mettre fin à ses jours.

Malgré leur arrivée rapide sur les lieux du drame, les secours n'ont pu que constater la mort des trois passagers de la voiture. Ils ont pris en charge le conducteur du camion, choqué par ce qqui venait de se passer.

La mère de famille a également été prise en charge à son domicile, en état de choc après l'annonce de la mort de ses deux enfants et de son compagnon. Elle a été hospitalisée.

Une enquête de police a été ouverte et confiée à la brigade de recherches de Coulommiers pour éclaircir les circonstances de ce terrible drame. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Malgré leur arrivée rapide sur les lieux du drame, les secours n'ont pu que constater la mort des trois passagers de la voiture.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-