Lunel: roué de coups à la kermesse de l'école de son enfant

Lunel: roué de coups à la kermesse de l'école de son enfant

Publié le 05/07/2018 à 14:42 - Mise à jour à 14:46
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une altercation dans la rue s'est terminée en bagarre dans la cour d'une école de Lunel dans l'Hérault, jeudi dernier. Un père de famille a été roué de coups par deux individus.

Ils venaient paisiblement assisté à la kermesse de l'école de leurs enfants, ils ont été pris dans une bagarre avec deux individus. Les gendarmes de Lunel (Hérault) sont en effet intervenus jeudi 28 dans la cour d'une école de la commune, pendant la kermesse de fin d'année, alors que deux hommes avaient frappé un troisième qui portait son enfant de trois ans dans les bras.

Comme le rapporte Midi Libre, une première altercation a eu lieu alors que les parents et les élèves se rendaient à l'école pour la petite fête. Là, ils ont croisé un homme à vélo qui roulait de façon dangereuse. Un père de famille lui a fait une remarque, lui demandant de faire plus attention aux enfants. Des mots qui n'ont visiblement pas plu à l'individu.

"Comme il n’a pas eu le dessus, il est allé chercher du renfort avec le souci de retrouver les parents", a expliqué au quotidien une source proche de l’enquête.

Lire aussi - Un père de famille roué de coups pour s'être opposé à un rodéo

La seconde altercation a eu lieu devant l’école Marie Curie, avenue Victor-Hugo à Lunel, où les parents et leurs enfants assistent à la kermesse de fin d’année. L'individu, qui était allé chercher un de ses amis en renfort, s'en est pris au père de famille qui portait son enfant de trois ans dans les bras. Il a été poursuivi jusque dans la cour de l’école où, projeté à terre, il est roué de coups, devant des dizaines d’enfants et de parents d’élèves. Au cours de la rixe, l'enfant a été victime d'une gifle.

Des témoins, qui ont tenté de s'interposer, ont également essuyé des coups de la part des deux agresseurs. Au total, six personnes ont été violentées.

Une enquête de gendarmerie a permis de retrouver la trace de deux des auteurs de violences grâce à la vidéosurveillance. Ces derniers ont été présentés lundi 2 au parquet de la ville. Le premier, un jeune homme de 22 ans résidant à Lunel, a été condamné à un an de prison ferme. Le second, un homme de 21 ans originaire de Montpellier, a écopé de six mois de prison avec sursis et de l’interdiction de se trouver sur la commune de Lunel.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La gendarmerie a interpellé deux individus qui ont été condamné.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-