Lyon: assoupie dans le TGV, elle se fait agresser sexuellement

Lyon: assoupie dans le TGV, elle se fait agresser sexuellement

Publié le 19/03/2019 à 16:07 - Mise à jour à 16:23
© PATRICK HERTZOG / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 47 ans a été interpellé à Lyon ce mardi 19 après avoir été accusé d'agression sexuelle par la femme assise à côté de lui dans un TGV entre Marseille et Lyon lundi. Profitant qu'elle se soit assoupie, il aurait glissé sa carte de visite… dans sa culotte.

Un quadragénaire a été interpellé ce mardi à Lyon après qu'une jeune femme a porté plainte contre lui pour agression sexuelle. Les faits dont elle l'accuse se seraient déroulés lundi dans un TGV reliant Marseille à Lyon.

La jeune femme, âgée de 32 ans, était assise à côté de son agresseur présumé durant le voyage. Elle s'est assoupie durant quelques minutes avant d'être réveillée par une annonce dans le train.

Mais sa surprise, et certainement son choc, a été grande lorsqu'elle s'est aperçue qu'il y avait un objet dans sa culotte.

A voir aussi: Agression homophobe présumée d'un couple de femmes à Lyon

C'est, selon ses dires, son voisin âgé de 47 ans qui lui aurait glissé… sa carte de visite à l'intérieur alors qu'elle dormait.

Ce mardi cette habitante de Villeurbanne a décidé de porter plainte contre son agresseur présumé auprès de la brigade de protection de la famille (BDPF). Elle a par ailleurs fourni aux enquêteurs la fameuse carte de visite qui leur a permis d'arrêter le suspect très rapidement.

Lors de son interrogatoire, ce dernier a reconnu les faits. Il a été présenté ce mardi au parquet et devrait être jugé en comparution immédiate dans l'après-midi selon Le Progrès.

A lire aussi:

Ille-et-Vilaine: devant les gendarmes il s'accuse d'agressions sexuelles sur 5 mineurs

Son fils accusé d'agression sexuelle, la PDG de Time's Up démissionne

Le représentant du pape en France visé par une enquête pour "agressions sexuelles"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme dit avoir été agressée sexuellement dans un TGV alors qu'elle était endormie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-