Lyon: elle meurt d'une otite à 19 ans malgré deux passages à l'hôpital

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lyon: elle meurt d'une otite à 19 ans malgré deux passages à l'hôpital

Publié le 11/03/2018 à 10:59 - Mise à jour à 11:01
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une jeune femme de 19 ans est décédée des suites d'une otite à Lyon en février dernier. Elle s'était pourtant rendue aux urgences à deux reprises. La mère de l'étudiante dénonce "une erreur médicale".

Une étudiante nicaraguayenne est morte des suites d'une otite le 23 février dernier à Lyon. Elle s'était pourtant rendue aux urgences de l'hôpital Edouard-Herriot à deux reprises.

La mère de Leana Bonilla Cruz a décidé de porter plainte contre l'établissement et dénonce "une erreur médicale", selon Le Progrès. Elle a décidé de porter plainte contre l'hôpital pour homicide involontaire.

A voir aussi: Les médecins pensent qu'il est "condamné", sa mère le sauve par hasard

Pourtant le chef des urgences de l'hôpital l'assure: il n'y a eu aucune anomalie quant à la prise en charge de la jeune femme de 19 ans.

Quelques jours avant son décès elle avait été emmenée aux urgences par les pompiers dans un état critique. Plongée dans le coma, le personnel soignant n'avait rien pu faire pour la sauver.

Plus tôt, le 9 février, elle s'était rendue à l'hôpital d'elle-même et accompagnée d'amis. "Les médecins n’ont pas pris le temps de diagnostiquer correctement le mal dont souffrait ma fille. Ils n’ont pas pu prendre en compte ses symptômes, n’ont pas su voir le caractère urgent de la situation, disant à ma fille qu’une otite n’était pas une urgence", a expliqué la mère de l'étudiante.

Mais le 12 février son état de santé s'est encore aggravé. Leana Bonilla Cruz s'est donc à nouveau rendue aux urgences avec des amis et a dû patienter huit heures. Selon sa mère, elle "était très faible, elle avait des maux de tête, vomissait… mais on ne les a pas écoutés car ils étaient jeunes. Ses amis ont insisté, mais les médecins n’aiment pas être contredits… pourtant c’est le patient qui sait ce qu’il sent. Il faut qu’ils écoutent! Ça n’aurait pas dû arriver. Je ne veux pas qu’elle meure comme cela sans que son histoire soit connue".

Du côté de l'hôpital, le chef du service des urgences assure que la jeune fille a été prise en charge et "vue rapidement pour une otalgie simple, avec une température de 39 °C, comme cela se voit pour des otites". De plus à l'issue de ses deux visites, la jeune fille s'est vue prescrire des médicaments.

Leana Bonilla Cruz a en fait été victime d'un abcès cérébral, une pathologie assez rare qui peut survenir à la suite d'une otite, d'une sinusite ou d'un abcès dentaire. Les symptômes sont ceux d'une méningite et le scanner ne peut se faire que par IRM ou scanner, la victime n'a subi aucun de ces deux examens.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'étudiante s'était rendue aux urgences à deux reprises, elle a été victime d'une rare complication suite à une otite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-