Lyon: un cadre SNCF met fin à ses jours en se jetant dans le vide

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lyon: un cadre SNCF met fin à ses jours en se jetant dans le vide

Publié le 05/10/2018 à 20:37 - Mise à jour à 20:39
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un cadre SNCF a mis fin à ses jours ce vendredi matin à Lyon, en sautant par la fenêtre du 5e étage, sur son lieu de travail. Il avait un mot sur lui pour expliquer son geste. La victime était âgée de 51 ans.

Un homme de 51 ans, cadre SNCF, s'est suicidé ce vendredi 5 octobre au matin à Lyon en se jetant par la fenêtre du 5e étage d'un bâtiment se trouvant sur son lieu de travail.

Son corps a été retrouvé au pied de l'immeuble vers 7h10 du matin, au 116 boulevard Vivier-Merle, a révélé le site d'informations locales Lyon Mag.

Les secours et les forces de l'ordre se sont rapidement rendu sur place. Rien n'a pu être fait pour sauver la victime, morte sur le coup.

Les autorités ont retrouvé sur le quinquagénaire une lettre expliquant son geste fatal ainsi qu'un message sur son ordinateur: deux éléments leur permettant rapidement de valider la thèse du suicide.

Toutefois, la teneur du message qu'il a voulu délivrer n'a pas été révélée.

Une enquête a été ouverte et confiée à la Direction départementale de la sécurité publique.

Lire aussi: dans sa lettre de suicide, le gendarme accuse son supérieur

"C’était un cadre de 51 ans de la direction maintenance et travaux de la SNCF. Nous ne connaissons pas la raison précise de son geste", a confirmé par la suite un porte-parole de la CGT.

La direction régionale de la SNCF a réagi après avoir appris la terrible nouvelle: "C’est un drame pour la grande famille SNCF que nous sommes. Une cellule psychologique a été installée sur place et un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ouvert".

Et aussi:

Suicide d'un policier par arme à feu au commissariat de Lille

Suicides et souffrance au travail: Pôle emploi visé depuis quatre ans par une enquête

Enquête ouverte après le suicide d'un prêtre accusé d'agression sexuelle

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme de 51 ans, cadre SNCF, s'est suicidé sur son lieu de travail ce vendredi matin à Lyon.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-