Lyon: un "pasteur" évangéliste à la tête d'un important réseau de prostitution

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lyon: un "pasteur" évangéliste à la tête d'un important réseau de prostitution

Publié le 29/09/2017 à 19:04 - Mise à jour le 16/01/2020 à 13:05
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plusieurs proxénètes ont été mis en examen ce vendredi dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de prostitution, à la tête duquel se trouvait un pasteur évangéliste de 33 ans, qui allait lui-même chercher les prostituées dans un centre pour migrants en Italie.

Au moins 18 personnes ont été mises en examen pour proxénétisme jeudi 28 et ce vendredi 29 dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de prostitution. Selon Le Parisien, ce réseau était géré par un pasteur évangéliste de 33 ans qui allait chercher des jeunes femmes, d'origine nigériane pour la plupart, entre 20 et 22 ans dans les centres de rétention pour migrants en Italie, avant de les ramener sur Lyon.

Il mettait à la disposition de chacune d'entre elle une voiture avec un chauffeur, qui devait les amener sur les lieux de travail attribués, à savoir une camionnette garée dans le quartier de Gerland. Il existait une trentaine de camionnettes qui servaient pour les passes avec les clients.

Outre les chauffeurs, ce pasteur était aussi en collaboration avec des "mamas", plusieurs femmes censées surveiller les jeunes femmes exploitées, et aussi vérifier les compteurs. Elles obtenaient en échange 50 euros par jour et par prostituée. A noter que ce réseau de prostitution rapportait entre 100.000 et 150.000 euros par mois au pasteur.

Toujours selon Le Parisien, ces bénéfices étaient rapatriés au Nigeria "par le biais d'un système de transfert d'argent informel et communautaire".

L'office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRETH) était sur cette affaire depuis fin 2016. Les enquêteurs ont procédé aux interpellations des 18 individus mis en examen entre lundi et mercredi à Lyon, Nîmes, Le Havre, et même en Italie et au Portugal. Il y avait sept hommes et onze femmes âgés entre 27 et 42 ans. Tous ont nié les faits. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dix-huit proxénètes ont été mis en examen jeudi et vendredi dans le cadre du démantèlement de ce réseau de prostitution, tenu par un pasteur évangéliste de 33 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-